Végétarien


Vous avez toujours entendu parler des méfaits de la viande, rouge surtout. Vous avez des amis végétariens peut être. Vous êtes parfois tenté de ‘faire comme eux’, ça a l’air plus sain quand même de ne pas manger de viande…On fait le point sur cette question, et on vous aide à prendre la bonne décision, celle qui vous convient.


Végétarien
Les méfaits de la viande : vrai ou faux ?
 
Notre société et notre mode de vie se caractérisent par une consommation assez élevée de viande, surtout rouge, ceci est un fait indéniable. Plus que cela, le fait de consommer autant de viande suscite une polémique assez vive, celle liée à l’environnement. La viande est en effet accusée de tous les maux.
La consommation moyenne de viande en France est de  3 à 4 portions seulement par semaine. Entre 300g et 400g la portion. En Europe et en France, la quasi-totalité de la viande consommée est d’origine industrielle… et c’est ce mode de production qui dérange. La production industrielle de viande c’est les pratiques d’élevage intensif.  C’est 18 % des émissions annuelles de gaz à effet de serre dans le monde, c’est à dire plus que tous les modes de transport combinés ! (Chiffres de la FAO: Food and Agriculture Organization).
Si en 2050 nous serons environ 9 milliards d’habitants, il est impossible de concevoir que tous, nous pourrions survivre sur cette planète, en consommant autant de viande, qui soit produite de la même façon. C'est-à-dire l’élevage intensif.
 
Etre végétarien…
 
Il faut savoir que les personnes qui se proclament végétariennes représentent environ 2% de la population en France, une minorité donc. Etre végétarien est une question de style de vie le plus souvent, du moins c’est la représentation que l’on a collectivement du végétarisme. C’est parce qu’on est plutôt du côté des animaux (militants de la cause animale), des êtres vivants en général, que l’on se refuse à manger de la viande, la chair d’un animal en somme. Les personnes végétariennes sont alors représentées dans l’inconscient collectif comme des supers pacifistes, des personnes assez sensibles et émotives, etc.  Et ce par opposition aux mangeurs de viande. Donc il faudrait déjà sortir de ces raccourcis intellectuels pour y avoir plus clair, et pour décider en toute connaissance cause, c'est-à-dire loin des stéréotypes de la société dans laquelle nous évoluons, et qui peuvent nous priver de la liberté de décider.  
 
Comment décider ?
 
En renonçant à la viande, le risque de carences existe bel et bien selon certaines scientifiques. Mais pas selon d’autres. La question n’est pas complètement tronchée parmi les nutritionnistes eux-mêmes, et le facteur majeur qui justifierait de manger de la viande n’est plus d’actualité dans une société aussi sédentaire que la nôtre. 
Quels sont les bienfaits réels du végétarisme pour la santé ? Ils sont assez nombreux. Les fruits et légumes, notamment quand ils sont consommés crus, sont appelés « aliments vivants », par opposition aux « aliments morts ». Ces aliments vivants ont pour spécificité de contenir les « bonnes bactéries ». Donc bel et bien du vivant…
Manger de la nourriture crue conserve les enzymes. Celles-ci jouent le rôle de catalyseur de nombreux processus liés à notre métabolisme. Les aliments vivants sont donc une source d’énergie vitale, et d’une meilleure immunité.
Consommer de la viande de façon modérée apporte ses bienfaits à la santé aussi, notamment en matière de protéines animales. Mais consommer trop de viande a pour effet d’acidifier l’organisme, et de favoriser le développement de nombreuses maladies (cancer, ostéoporose, dorsalgie, sclérose, arthrose, thrombose, maladies cardio-vasculaires…).
En résumé, le meilleur choix semble être celui de la mesure, en toute chose. Consommez de la viande, oui, mais n’abusez pas. Et misez par contre et abusez, de fruits et de légumes !
 
l’alimentation vivante
 
L’alimentation vivante est un concept connexe à celui de végétarisme, mais moins connu. Voici comment elle est présentée, par le Dr Cousens : « En utilisant la nourriture vivante, végétalienne, je suis en mesure d’aider, significativement, les patients à se débarrasser de médications et de faire revenir la joie dans leurs vies parce que ceci ramène à la normale la chimie du cerveau, là où la médication l’affecte plus profondément encore ». Selon ses partisans, l’alimentation vivante semble être le seul régime capable de nous débarrasser de nombre de maladies chroniques et dégénératives. Et Selon l’Institut Max Planck en Allemagne, en cuisinant les aliments, on perd environ 50% des protéines, jusqu’à 70 à 80 % des vitamines, à peu près 100% des phyto-nutriments et jusqu’à 96 % de B12. La B12 (Cobalamine) étant une vitamine essentielle à la croissance, à la division cellulaire, au fonctionnement adéquat de toutes les cellules du corps et à l'équilibre du système nerveux. En signalant que l’on peut trouver de la B12 dans les algues par exemple.
 
l’AVF en quelques mots
 
L’AVF est l’association végétarienne de France. Son but est de « promouvoir le végétarisme en France en vue d’améliorer la santé humaine, la condition animale et l’état de l’environnement, protéger et défendre les intérêts des végétariens, et constituer un lien actif entre végétariens, sympathisants du végétarisme, personnes en transition, sans parti pris de méthode, de degré de végétarisme ou d’école ». Plus d’informations sur le www.vegetarisme.fr, un site très riche en informations, avec aussi des news, des recettes, etc.
 
Rédigé par Santé Naturelle Bio le Mardi 4 Décembre 2012 à 16:53 | Lu 551 fois
Notez

Santé | Bien Etre | Beauté | Cuisine | Maison & Jardin | Bébé | Kiosque santé | Livres | Forum | Blogs | Annuaire