Cantines Bio, nos bouts de chou le valent bien !

Le ministre de l’agriculture a annoncé que le passage à 50% de produits Bio

et locaux dans la restauration collective d’ici à 2022 fera l’objet d’une loi. Une nouvelle qui ravit les parents désireux d’habituer leurs enfants à une alimentation saine, sans produits chimiques et sans risques sur la santé.

Outre leur qualité nutritionnelle reconnue, les aliments Bio respectent l’environnement ainsi que la vie des Hommes et des sols

Un apport nutritionnel à l’unité plus important

La densité nutritionnelle (rapport énergie/nutriments) est beaucoup plus importante dans les aliments issus de l’agriculture biologique, notamment pour les légumes Bio qui ont 35% de matière sèche en plus par rapport à ceux issus de la culture traditionnelle. Une aubaine pour nos enfants qui profitent ainsi de produits denses et plus complets tout en évitant les calories dites vides (un apport calorique important avec peu de nutriments). Les cantines Bio permettront ainsi aux bouts de chou de manger sainement en faisant le plein de vitamines, fibres et minéraux tout en évitant le problème de surpoids qui prend de l’ampleur en raison de nos mauvaises habitudes alimentaires (production et transformation industrielles, aliments trop gras, trop sucrés…)

L’alimentation bio, facteur d’un environnement sain

L’autre avantage de taille de l’essor de l’agriculture biologique est qu’elle n’engendre pas d’utilisation de pesticides, fongicides et autres engrais de synthèse. Bien au contraire, l’agriculture Bio a un impact positif sur les composantes de l’environnement, la biodiversité et les ressources naturelles : fertilité du sol et la qualité des eaux.

Résultat : une réduction des risques sanitaires. En effet, nombreuses études ont démontré qu’il y a un lien entre les pesticides et certaines maladies cancéreuses. Pire encore, l’exposition professionnelle des parents aux pesticides augmenterait le risque de leucémie chez l’enfant.

Nous avons donc tout intérêt à préserver la santé de nos enfants et à leur léguer un environnement sain. Les cantines Bio contribuent fortement à cette démarche en encourageant les producteurs à opérer une conversion de leurs activités et de leurs terres.

L’alimentation bio n’est d’ailleurs plus considérée comme un luxe mais bien comme une nécessité pour préserver le capital santé de la population en général et des enfants en particulier.

Manger Bio : quel coût ?

Les produits issus de l’agriculture Bio reviennent certes plus chers que ceux e la culture intensive (besoin plus important en main d’oeuvre, respect de la traçabilité…). Toutefois, ce surcoût est compensé par la création d’emplois et par l’impacte positif d’une alimentation saine et non polluée sur la santé.

Cantines Bio : manger sain, manger équilibré

Une nutrition Bio, variée et équilibrée avec des apports en éléments de vie (vitamines) et oligo-éléments est la clé d’une bonne santé. Les fruits et légumes qui contiennent des molécules anti- oxydantes sont nécessaires pour l’organisme et contribuent à la prévention du cancer.

L’équilibre entre une juste proportion des différents nutriments et les quantités d’énergies absorbées est le secret d’une alimentation équilibrée. L’apport d’énergie excessif ou de nutriments insuffisants nous conduit à prendre des kilos ou à développer des carences.

Les cantines Bio s’inscrivent parfaitement dans cette démarche d’équilibre alimentaire et proposent aux enfants des menus sains et variés.

Des sujets qui vous intéressent