Tout savoir sur le fonio

Tout savoir sur le fonio

Tout savoir sur le fonio

Méconnu en France, le fonio nous vient d’Afrique, plus particulièrement d’Afrique de l’Ouest, où il est connu depuis des millénaires et est considéré comme l’une des plus anciennes céréales du continent africain. Sans gluten et riche en nutriments, le fonio possède de nombreux atouts non seulement pour la santé mais aussi pour la ligne. Facile à cuisiner, il peut aisément être intégré à un régime végétarien ou végétalien et permet de changer des céréales plus classiques tels le blé ou le riz.

Origines du fonio

Le fonio est une plante annuelle herbacée de 80 centimètres de haut appartenant à la famille des Poaceae. Elle est cultivée pour ses graines en Afrique occidentale, dans la zone de la savane qui s’étend du Sénégal jusqu’à la région du lac Tchad. Elle serait d’ailleurs cultivée en Afrique de l’Ouest depuis plus de 5000 ans. Il s’agit d’une céréale rustique, très résistante aux variations climatiques, et qui sait se contenter de sols pauvres. Avant d’être consommée, la graine de fonio doit être décortiquée. Ce travail incombe traditionnellement aux femmes et est fait à la main, au pilon et mortier, même s’il est aujourd’hui rendu un peu plus facile grâce à l’aide de décortiqueuses électriques.

Les vertus du fonio

Dans son pays d’origine, le fonio s’invite aussi bien dans les repas quotidiens tels que les beignets, le couscous ou le pain, que dans les grandes occasions comme le mariage, les cérémonies traditionnelles et les baptêmes. Il paraît que son usage remonte à l’Égypte ancienne où il a été sollicité pour des séances divinatoires. Si le fonio est aussi apprécié, c’est essentiellement pour ses propriétés nutritionnelles et gustatives remarquables. Très riche en calcium, cette graine renferme également une bonne dose de manganèse, de zinc et de magnésium. Ce n’est pas tout ! Les spécialistes affirment que le fonio contient plus d’acides aminés que les autres graines. Il est notamment composé de cystine et de méthionine, des éléments indispensables à notre organisme. Dépourvu de gluten, le fonio se présente comme une bonne alternative pour les personnes souffrant d’allergie à cette substance. Il s’avère également efficace pour les diabétiques grâce à ses substances insulino-sécréteurs. Les personnes âgées et les enfants sont particulièrement encouragés à en prendre, car il est riche en fibres.

Le fonio : comment le consommer ?

Il existe plusieurs façons de préparer le fonio en vue de le consommer. La manière la plus simple est de le cuisiner comme de la semoule de blé. Essayez un taboulé au fonio pour commencer. Comme ingrédients, il vous faudra 150g de fonio, 1 concombre, 4 tomates, 2 citrons pressés, 150g de petits pois, une botte de persil, du poivre, du sel et de l’huile d’olive. Ces portions sont indiquées pour six personnes. Si vous avez de l’assurance et souhaitez inviter du monde pour déguster le fonio avec vous, augmentez-les suivant leur nombre. En Afrique de l’Ouest on l’utilise comme ingrédient principal dans d’autres recettes. Utilisez-le pour remplacer la semoule dans le couscous. Remplacez la farine dont vous vous servez pour préparer vos beignets par du fonio moulu. Soyez imaginatif et surtout audacieux. Avec de bons ingrédients, il est quasiment impossible de rater une recette.
N’hésitez pas à piocher des recettes créatives sur la Toile pour profiter des bienfaits du fonio et faites-vous plaisir !

Des sujets qui vous intéressent