L’orange, la star des fruits en hiver !

Parmi les fruits les plus populaires au monde, l’orange, cet agrume très riche en vitamine C est à consommer sans modération, surtout en hiver. Il apporte soleil et vitalité à votre alimentation.

La saison de l’orange

Essentiellement issue d’Espagne, du Maroc et de la Tunisie, l’orange est disponible de longs mois, notamment pendant la saison hivernale. Elle occupe la 2ème place des fruits les plus consommés en France (après la pomme).

Les oranges sont de trois types : les oranges blondes à chair (les Navels), les oranges blondes à jus (telles que les Salustiana ou Yalencia Late) et les oranges sanguines.

Caractéristiques et valeurs nutritionnelles

L’orange est le fruit du soleil par excellence. Sa pulpe et son jus contiennent une quantité exceptionnelle de vitamine C et sa chair fournit des minéraux et des oligoéléments : calcium, potassium, phosphore, magnésium, fer et cuivre, ainsi que des composés antioxydants : flavonoïdes et caroténoïdes. De plus, grâce à ses acides organiques, en début comme en fin de repas, elle facilite la digestion. Ce fruit d’hiver, rafraîchissant, tonique et reminéralisant, est l’aliment parfait pour renforcer les défenses naturelles très sollicitées en hiver et pour se protéger des agressions du froid et des coups de fatigue afin d’attaquer l’hiver du bon pied.

Bien choisir votre orange

Pour que vos oranges soient délicieuses, ce n’est pas très compliqué, choisissez des oranges fermes, lourdes et dont la peau est lisse et sans partie molle, de couleur unie de préférence. La couleur d’une orange (plus ou moins foncée) n’indique pas son degré de maturité, il faut le savoir, cela dépend plutôt des espèces. Préférez des oranges non traitées pour en utiliser le zeste ou l’écorce en pâtisserie ou pour vos plats salés.

Précautions

Il est préférable d’espacer d’environ 3 heures la consommation d’agrumes et de médicaments antiacides. Comme les pamplemousses, certaines espèces d’oranges amères que l’on appelle bigarades ou oranges de Séville, ne devraient pas être consommées lorsqu’on prend certains médicaments, les anticoagulants notamment.

Utilisations culinaires

Si l’orange est particulièrement appréciée en jus de toutes sortes, smoothies et sorbets, il est également possible de la cuisiner. Elle peut être consommée en dessert après avoir été épluchée, pelée à vif ou coupée en rondelles pour une belle salade de fruits avec des bananes et des pommes. En pâtisserie, vous pouvez décorer votre tarte avec de la confiture fait maison issue de l’orange.

C’est délicieux, surtout si vous ajoutez des graines de sésame ou de lin, bons pour le goût et très bons pour la santé !

N’oublions pas que l’orange agrémente très bien les préparations salées aussi ; le canard à l’orange est un grand classique de la cuisine française. Pensez aussi aux crevettes à l’orange ou encore à un plat de poulet assaisonné au jus d’orange. L’acidité de ce fruit introduit une note fraîche et délicate et le repas est beaucoup plus digeste.

Recette rapide de tarte à l’orange

Voici une recette classique de tarte à l’orange, un dessert gourmand et nutritif en hiver. Préférez toujours les pâtisseries fait-maison car elles sont exemptes de colorants et autres additifs ou conservateurs.

Préparation :

Si vous avez de la pâte sablée ou brisée, vous aurez juste à la dérouler et la disposer au fond du moule. Coupez ensuite les oranges en fines rondelles. Préchauffez le four à 170 °C et préparez la garniture maintenant : mélangez 100g de sucre en poudre avec 1 oeuf battu, garnissez votre tarte et enfournez 30 à 45 mn à 170°C.

Une autre façon de procéder consiste à préparer une sauce à l’orange pour garnir votre tarte. Dans ce cas, vous allez faire cuire du jus d’orange quelques minutes, ajoutez du sucre ensuite et laissez refroidir. Pour épaissir cette garniture, vous pouvez ajouter un peu de maïzena. Saupoudrez de cannelle ou de gingembre enfin. Vous pouvez ajouter des noix grillées aussi. Enfin, si vous préférez préparer votre propre pâte brisée, voici une recette facile : vous aurez besoin de 300 g de farine, 150 g de beurre en dés et en pommade, 0.5 cuillère à café de Sel, 3 cuillères à soupe de sucre (si pâte sucrée) et 8 cl d’eau. Mélangez d’abord la farine, le sucre et le sel dans un plat. Ajoutez le beurre et incorporez à la farine en pétrissant du bout des doigts. Incorporez le lait ou l’eau juste pour permettre à la pâte de se lier et de faire boule. N’oubliez pas de mettre du papier cuisson en fond de moule avant d’étaler.

Des sujets qui vous intéressent