Alimentation santé en hiver

Alimentation santé en hiver

Alimentation santé en hiver

La Médecine Traditionnelle Chinoise nous enseigne que nous sommes entrés dans l’énergie de l’hiver depuis le 8 novembre. Jusqu’au solstice d’hiver, nuit la plus longue de l’année, les jours ne vont cesser de diminuer et ne s’allongeront de façon perceptible que fin décembre.
Cette période est nommée « le grand Yin », c’est-à-dire la période de l’année où l’énergie froide du yin atteint son paroxysme, tandis que la chaleur du yang se réduit à son minimum. Or, lorsque le yang est déficient, le dynamisme, la forme physique et psychique baissent entraînant fatigue et déprime.
La parenté énergétique est évidente entre la nature qui s’est endormie sous l’afflux important de froid et notre baisse de forme hivernale… Comment bien manger pour booster son Yang ?

Pourquoi l’alimentation est très importante en hiver ?

La médecine occidentale explique bien que l’effet conjugué de la baisse de luminosité et de la baisse du taux de vitamine D dans le sang, favorise la déprime saisonnière. Car il faut savoir que la luminosité agit sur notre humeur en stimulant l’hypophyse, et la vitamine D protégerait les neurones synthétisant la dopamine et la sérotonine.
C’est le rein (associé à la vessie) qui a son propre rythme naturel avec cette saison pendant laquelle il se remplit d’énergie. La première fonction du Rein est de contenir notre réserve d’énergie, aussi conviendra-t-il de préserver et de restaurer cette réserve d’énergie en hiver en adoptant un rythme de vie ralenti, en se protégeant du froid au niveau des lombaires et par une attention particulière à notre alimentation.

Pour relancer le yang…

Pour relancer le yang consommons des aliments dits de nature tiède ou chaude. La nature d’un aliment est l’effet thermique produit dans le corps après sa digestion. Mangeons et buvons plus souvent chaud et optons pour des cuissons plus longues mais douces, à l’étouffée ou à la vapeur.
A privilégier en hiver :
– Légumes : courges, potirons & potimarrons ainsi que tous les légumes racines (carottes, navets, céleris, topinambours, panais, rutabagas, choux raves, betteraves rouges, fenouils…)
– Légumineuses & céréales : pois cassés, pois chiches, lentilles, tous les haricots, soja, riz, millet, quinoa… sachant que les deux céréales les plus réchauffantes sont le sarrasin et l’avoine (réservée aux non intolérants au gluten).
– Protéines animales : le canard, le jaune d’œuf, les crevettes, les huîtres et le crabe.
– Fruits frais et secs : châtaignes, pommes, poires, noix, noix de cajou, pignons de pin, pistaches…
– Epices et condiments : gingembre, cannelle, cardamome, coriandre, badiane, carvi, clou de girofle, noix de muscade, paprika, épices pour pain d’épices, épices pour curry, poivre, piment, la sauce soja…

Des sujets qui vous intéressent