Fruits et légumes d’été

Fruits et légumes d’été

Fruits et légumes d’été

A chaque saison son lot de produits de la terre frais, cultivés patiemment et dans le respect du rythme de la nature. Faisons un tour du côté de ceux de l’été.
Les fruits et les légumes de la période estivale se montrent particulièrement généreux en bienfaits. Leur fraîcheur est la bienvenue en cette saison où l’on est bien content de croquer dans une belle part juteuse de pastèque ou dans un concombre pour se désaltérer.

Le verger estival :de l’eau, des vitamines et du sucré à volonté

L’abricot est un aliment peu calorique, puisqu’il ne contient environ qu’une trentaine de kilocalories par fruit.
Mais son intérêt ne s’arrête pas là. L’abricot constitue aussi une excellente source de bêta-carotène (ou provitamine-A), qui a à la fois une action bienfaitrice sur notre vision nocturne et un très bon effet antioxydant.
Consommé frais ou séché, il donne de délicieuses confitures, compotes, tartes et sirops.
Dans un tout autre registre, les amandes nous sont tout autant bénéfiques. Rempart efficace contre le stress oxydatif, offrant une protection face aux radicaux libres, généreux en acides gras insaturés, fibres, vitamine E, lipides et protéines, ces petits fruits sont une chance pour notre organisme à bien des égards. Grâce à leurs phytostérols, ils contribuent en outre à lutter contre le mauvais cholestérol.
Dégustées tels quels, les amandes permettent de combattre la sensation de faim sans porter atteinte à sa ligne, tout en procurant du plaisir par leur goût frais et légèrement amer. On peut même les retrouver dans des plats de viandes blanches et de poissons d’eau douce. Grillées, pilées ou en pâte, elles servent à confectionner une variété de douceurs.
Place à présent à la vitamine C avec les fraises, qui viennent prendre brillamment le relais des agrumes d’hiver et de printemps dans ce domaine.
Rutilantes, charnues et parfumées, elles sont des alliées de nos défenses naturelles, pour un apport calorique bien modeste (35 kcal / 100 g). La fraise apporte par ailleurs du calcium, de fer, du cuivre, du zinc et du magnésium.
Mangée nature ou légèrement sucrée, elle est l’ingrédient incontournable d’une salade de fruits. Les plus gourmands apprécieront le fraisier, généreux gâteau à la fraise, au kirsch et à la crème.
Passons au melon, autre fruit apprécié pour sa richesse en provitamine-A. Il présente en effet des teneurs atteignant les 2 mg aux 100 g. Ces mêmes carotènes expliquent la couleur de la chair merveilleusement sucrée du fruit. Plus celle-ci tend vers l’oranger, plus les teneurs en carotènes sont importantes.
Ses fibres en font un bon laxatif naturel, et, il apporte pas mal de vitamine C (25 mg aux 100 g).
92 : c’est le pourcentage moyen d’eau dans la composition de la pastèque. Peu de fruits peuvent se targuer d’être aussi désaltérants. Aussi, ses apports en minéraux sont à la fois importants et diversifiés, avec une mention spéciale pour le potassium et ses 110 mg / 100 g.
Sa délicieuse chair rouge renferme de la provitamine-A, de la vitamine C et de la vitamine B.
La pastèque est également diététique et diurétique, et on la déguste bien évidemment en grandes tranches, mais pas seulement ; délestée de ses graines, elle est découpée en cubes pour être incorporée dans une salade de fruit « spécial été ».
Mirabelles, framboises, groseilles, prunes, myrtilles, cerises, pêches et raisins de table sont aussi à dévorer et à partager en cette saison.

Des sujets qui vous intéressent