C’est quoi, la transition capillaire ?

C’est quoi, la transition capillaire ?

C’est quoi, la transition capillaire ?

On en parle souvent comme d’une étape nécessaire lorsqu’on souhaite mettre ses cheveux au Bio : la transition capillaire… en voilà un terme bien obscur !
Pour bien comprendre à quoi cela correspond, il est nécessaire de connaître l’état des lieux en matière de soins capillaires dits « conventionnels » (comprenez par là : non bio). Dans les produits capillaires démêlants, gainants, accentuant la brillance du cheveu, …etc, il est d’usage d’utiliser dans la formulation des silicones ou des ammoniums quaternaires : donnant au cheveu un aspect de surface donnant l’illusion de leur vitalité, ils sont peu chers et donc très répandus dans les formules conventionnelles.
Or, ces produits forment sur le cheveu une couche qui l’étouffe et qui, à long terme, nuit à la santé naturelle de celui-ci. C’est pourquoi, lors du passage à des soins Bio exempts de ces silicones ou quats, il est nécessaire de passer par une période dite « de transition », pendant laquelle les cheveux vont devoir se réhabituer à vivre au naturel.

Ce qui se passe concrètement

La démarche de transition retire petit à petit le silicone, couche par couche, finissant par montrer le véritable état du cheveu en dessous : selon la durée d’usage de ces soins à base de silicones, il peut se montrer très terne et très cassant.
On a alors tendance à attribuer, trop rapidement, ce manque de vitalité aux soins bio qu’on utilise… or il est important de continuer le soin ! Car les résultats ne sont évidemment pas flagrants dès la première semaine. Mais peu à peu, les soins redonnent naturellement un bel aspect au cheveu, son véritable aspect de cheveu sain.

Les produits à privilégier

En règle générale donc : exit les silicones et les quats pour les masques et après-shampooings ! Il est conseillé de privilégier les soins revendiquant des actifs naturels, alliant huiles végétales et autre ingrédients comme le miel ou les extraits végétaux : pour ces soins nourrissants, ils sont tout indiqués !
Idem pour les étapes de nettoyages successifs sur les cheveux : on évitera le risque de favoriser le regraissage du cheveu… les shampooings &aux tensioactifs irritants sont donc, eux aussi, à éviter. SLS (Sodium Lauryl Sulfate) et ALS (Ammonium Lauryl Sulfate) sont vos ennemis : traquez-les sur les listes INCI de vos shampooings…
Mais alors vers qui se tourner ? En matière de soins capillaires, les fabricants sont légion… Heureusement beaucoup de personnes se sont déjà penchées sur la question et ont fait leurs propres recherches. Très souvent citée par les consommateurs Bio, la marque Propolia® propose une gamme de produits certifiés Bio dont les formules sont tout à fait adaptées pour ce type de problématiques. Cette gamme est disponible ici sur leur site.

Des sujets qui vous intéressent