Les conservateurs naturels en cosmétique fait-maison

Les conservateurs naturels en cosmétique fait-maison

Les conservateurs naturels en cosmétique fait-maison

Fabriquer ses propres cosmétiques paraît la meilleure solution pour les femmes qui préfèrent s’assurer personnellement de la composition de leurs produits. Les cosmétiques fait-maison sont fabriqués à partir d’ingrédients purement naturels, donc leur durée de vie est beaucoup plus courte que les autres produits en raison de l’absence de conservateurs chimiques (d’origine pétrochimique). S’il s’agit d’un produit qui contient de l’eau, il risque de se détériorer plus ou moins rapidement à cause des bactéries, de l’air, etc. Mais ne vous inquiétez pas ! La bonne nouvelle c’est qu’il existe aussi des conservateurs naturels qui servent à nous protéger des bactéries pathogènes d’une part, et qui n’ont pas d’effets néfastes sur notre santé d’autre part.

Conservateur ou antioxydant ?

Il est important, tout d’abord, de faire la différence entre un conservateur et un antioxydant : les conservateurs servent à protéger le produit cosmétique des modifications microbiologiques indésirables et des contaminations microbiennes (bactéries, champignon, levure..), et ceci si le produit en question contient de l’eau. En ce qui concerne les antioxydants, ils protègent les huiles et beurres du rancissement dû à l’oxydation et donc ils ralentissent l’oxydation. Voici donc une liste des conservateurs et antioxydants naturels les plus utilisés aujourd’hui.

L’huile de romarin

C’est l’un des conservateurs doux qu’on utilise pour les produits contenant des huiles et des beurres. Pour conserver donc, ajoutez de 15 à 5% d’huile de romarin non diluée à vos produits. Il agit également comme un antioxydant naturel. L’arome de romarin est très puissant, alors gardez cela à l’esprit lorsque vous l’utilisez…

Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP)

Comme l’huile de romarin, l’extrait de pépins de pamplemousse figure parmi les conservateurs naturels les plus efficaces. L’EPP garantit la prolongation de la durée de vie des cosmétiques et surtout celles qui sont riches en eau. Le dosage est entre 0.6% et 1% pour les préparations contenant une phase aqueuse.

La vitamine E

C’est une vitamine qu’on peut trouver facilement (issue du tournesol) et qui est connue pour son action anti-oxydante qui prolonge la vie de vos produits et qui permet d’éviter le rancissement des huiles et des beurres (elle est davantage utilisée pour les préparations huileuses). On peut mettre environ 3 gouttes pour les 100 ml

L’extrait liquide de propolis

Comme tous les produits de la ruche, la propolis est 100% naturelle.Elle possède des vertus anti-bactériennes et anti-oxydantes. L’extrait liquide de propolis aide bien à la conservation des produits cosmétiques fait-maison.

Le sodium benzoate

L’acide benzoïque est présent naturellement dans certains fruits comme les canneberges ou airelles à des concentrations très faibles. C’est un conservateur d’origine végétale, on le trouve aussi dans la cannelle, dans certaines prunes, et dans les pommes. Il est recommandé pour toute préparation à base d’eau.

Il est utilisé en général dans l’industrie agroalimentaire comme conservateur de synthèse efficace contre les champignons, les bactéries et les levures.

Astuce : si on fait l’union du sodium de benzoate avec de l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP),on peut obtenir un conservateur plus efficace.

Le cosgard

Comme le sodium de benzoate, c’est un conservateur de synthèse. Son utilisation est recommandée aussi pour toutes les préparations contenant une phase aqueuse (crèmes, laits, lotions, gels…). Le dosage se fait entre 0.2% et 1% de la totalité de votre produit.

Le citron

C’est un agrume… L’acide produit principalement par les agrumes est identifié comme conservateur. Le citron est riche en vitamine C et tout comme le sel, élimine l’humidité pour prévenir la détérioration et la pourriture.

L’acide citrique

Il provient de la fermentation des sucres de fruits bruts. C’est un ingrédient qui est principalement utilisé pour aider à prolonger la durée de vie d’un produit naturel.

Quelques conseils

Le premier conseil lors de la fabrication des produits de soins de la peau et des cosmétiques fait-maison, est de faire de petits lots et de les garder dans le réfrigérateur. Préparez du produit pour une utilisation de seulement une semaine. Si vous ajoutez des antioxydants naturels ou des conservateurs, faites une quantité suffisante pour seulement un mois d’utilisation, et gardez toujours vos produits au froid. Si vous ne pouvez pas stocker vos produits dans le réfrigérateur, mettez-les dans un endroit peu humide et à basse température. Il est important de garder vos produits fabriqués réfrigérés ou dans un endroit approprié. Faites attention au dosage : un fort dosage peut provoquer des irritations chez les sujets sensibles. Faites des recherches sur les composants que vous allez utiliser, avant de les acheter. Ils peuvent s’avérer allergisants pour certaines personnes. En magasin, demandez conseil avant d’acheter.

Deux clés pour réussir vos préparations qualité et propreté

Durant la fabrication des produits, utilisez toujours des outils propres et stérilisés (les récipients que vous utilisez, l’espace de travail et vos mains).  Vous devez également vous assurer de l’hygiène, de la qualité et de la fraîcheur des matières premières (huiles, beurres…).

Attention au MIT !

Le MIT, ou méthylisothiazolinone, est devenu très courant dans les produits d’hygiène et de beauté. Il remplace depuis quelques années les fameux parabènes qui ont été mis en cause dans la perturbation endocrinienne, elle-même source de beaucoup de problèmes de santé, en tête les cancers. Le MIT n’est probablement pas meilleur que son prédécesseur, on a démontré qu’il est –au moins- très irritant, mais certaines études lui attribuent même des effets neurotoxiques. Le conseil reste le même, utilisez des conservateurs naturels sinon des produits les moins transformés du marché comme l’argile ou l’eau (légèrement) vinaigrée ou encore l’eau florale.

Des sujets qui vous intéressent