Fast fashion vs mode éthique

Fast fashion vs mode éthique

Fast fashion vs mode éthique

Souvenez-vous, dans l’article « La tendance de la mode éthique« , on vous donnait déjà une première définition de la mode éthique : éthique dans le sens où elle emploie des matières issues de l’agriculture biologique mais aussi dans le fait qu’elle respecte les droits des travailleurs. Si ce mode de pensée plus juste et sain tend à se démocratiser, le défi reste de taille face à une société de consommation « fast-fashion » qui achète en masse et à petits prix. S’agit-il alors d’un combat inégal entre David et Goliath ? Pas forcément, et c’est ce que nous allons décortiquer dans cet article.

Acheter Made in France – un acte citoyen qui a un prix ?

Le Made In France dans le secteur du prêt à porter plait énormément et, même si elle est assez chère voire inaccessible selon les marques, elle reste un symbole indéniable de qualité et d’équité. De plus, un comportement écoresponsable amène le consommateur à privilégier la qualité sur la quantité. Au final, il dépense moins pour acheter de manière contrôlée et responsable.

Le prix toutefois n’est pas toujours aussi élevé qu’on ne le pense : la boutique 1083 par exemple, vend des jeans et chaussures Made in France à moins de 1083 km de chez vous et à moins de 80 euros la paire. Pour être sûr de tomber sur ce genre de marque qui suit des règles de fabrication françaises strictes (matériaux provenant essentiellement de France & un prix de revient unitaire français de plus de 50 %), on recommande alors d’opter pour la certification Origine France Garantie.

Ces grandes marques qui souhaitent se démarquer et surfer sur la vague du bio

Les marques sont de plus en plus nombreuses à proposer des collections éthiques. La collection de prêt-à-porter Green Cotton disponible sur la boutique Peter Hahn par exemple met un point d’honneur à proposer des vêtements en coton bio sans produits chimiques et couleurs nocives, tout en valorisant des conditions de travail décentes.

Maintenant, il reste à savoir si ces marques à part entière prendront un jour le pas sur les géants du prêt-à-porter ? Bonne question, en tous les cas, même les grandes marques de type « fast fashion » surfent sur cette tendance du bio et souhaitent s’inscrire dans une mode durable. Ainsi, H&M propose en ce début d’année scolaire une nouvelle collection en coton recyclé « Close the Loop » dans le but de réduire les déchets textile et Zara lance sa toute première collection éthique et minimaliste, « Join Life », en matières également recyclables. À suivre de près donc…

Des sujets qui vous intéressent