Quel soin naturel pour quel type de peau ?

Quel soin naturel pour quel type de peau ?

Quel soin naturel pour quel type de peau ?

Pour choisir une crème visage ou un soin corporel, il y a le choix ! Une grande variété de produits est disponible dans les rayons cosmétiques. Ils sont formulés pour des types de peaux différents et dedans, vous vous retrouvez rococo et perdue. Attention, si un produit est inadapté il sera sûrement inefficace. Ainsi, vous devrez tout d’abord déterminer votre type de peau afin d’adapter votre rituel de soin et de choisir les bons produits. Alors comment reconnaître votre type de peau ? Et quel est le soin naturel qui sera adapté ? Suivez ce petit guide et gardez en tête qu’il n’y a pas de meilleur type de peau qu’un autre, simplement des particularités différentes et des bonnes manières d’en prendre soin.

Les différents types de peaux

Votre peau évolue avec l’âge et change selon plusieurs facteurs comme le stress, les hormones, le climat, les agressions extérieures, etc. Elle peut être normale, mixte, grasse ou sèche, en parallèle sensible ou déshydratée. En matière de soin, ce que vous lui apportez dépendra de son type. A vous, donc, de révéler le vôtre.

La peau normale  Le type de peau rêvé

La peau normale se présente sans désagréments particuliers, elle est ni trop grasse, ni trop sèche, avec un toucher doux, des pores resserrés et la zone T (le front, le nez et le menton) ne brille pas. Elle ne rougit pas aux changements soudains de température. Des boutons peuvent apparaître de façon occasionnelle mais ce n’est rien de très méchant. La peau de star quoi !

Conseil : veillez à bien l’hydrater et évitez le stress tout simplement parce qu’il détériore votre peau.

La peau sèche  Le type le plus fragile

La peau sèche manque de lipides, ce qui facilite l’évaporation de l’eau. Elle est terne, aux pores peu visibles et très fins, n’accueillant que très rarement des boutons. Elle manque de souplesse, souvent rêche avec une tendance à tirailler. La peau sèche est généralement sensible aux changements climatiques et supporte mal toute sorte d’agression extérieure (chaud, froid, vent, etc.).

Conseil : plus que d’hydratation, votre peau a besoin de se nourrir. Il faut donc lui apporter du corps gras naturel (issu des huiles végétales naturelles), avec un soin nourrissant réparateur. Ceci sans oublier que la première nourriture de votre peau est celle que vous mettez dans vos assiettes tous les jours…

La peau grasse

Une peau grasse produit du sébum en excès, elle est brillante surtout au niveau de la zone T. Elle a des pores dilatés et bien visibles et s’accompagne souvent d’imperfections : comédons et points noirs. C’est sa manière naturelle de se défendre et d’accumuler ses déchets dans de petits sacs-poubelle extérieurs (les boutons noirs).

Conseil : hydratez votre peau avec une bonne crème hydratante en hiver et des crèmes matifiantes sébo-régulatrices l’été. Evitez également les produits trop agressifs pour la peau. Essayez de vous laver le visage à l’eau claire plusieurs fois par jour sans savon ni gel lavant. La peau retrouvera son équilibre plus facilement.

La peau mixte

La peau mixte se compose de deux textures. Une zone T grasse avec une brillance et des points noirs, et sur le reste du visage une peau sèche ou normale (généralement sur les joues).

Conseil : en hiver, utilisez des soins hydratants pour peaux sèches sur les joues et un soin pour peaux normale sur la zone T.

En été, préférez un fluide matifiant et régulateur sur la zone T. En plus d’être sèche, grasse ou mixte, votre peau peut présenter certains caractères occasionnels, liés à des facteurs externes.

Une peau sensible

La peau sensible est très réactive, elle réagit excessivement aux différents facteurs : externes (chaud ou froid), chimiques (certains produits cosmétiques, eau, pollution), et psychologiques (stress). Elle est sujette aux picotements, aux tiraillements et  aux rougeurs avec une sensation de brûlure.

Une peau déshydratée

Cet état est temporaire et peut être observé sur tous les types de peau. Il s’agit d’un manque d’eau. La peau tire, mais il n’y a pas de vraies plaques de sécheresse. Le plus souvent, on la remarque par des petites stries (notamment sur le contour des yeux).

Une bonne astuce pour reconnaître votre type de peau

Le test du scotch

Pour vous aider à déterminer votre type de peau, voici un test infaillible, à la fois efficace, rapide et ludique. le test du scotch se déroule en quatre étapes :

1. Choisissez un moment ou votre peau est au naturel (sans crème et démaquillée) depuis environ 2 heures.

2. Collez un bout de scotch transparent sur les joues, le nez, le front et le menton.

3. Après 10 secondes, retirez-les délicatement.

4. Sous un bon éclairage, examinez le scotch pour bien définir votre type de peau. Quatre cas de figure sont possibles :

• Il y a de petites particules blanches sur l’ensemble des bandes : votre peau est sèche.

• Un film huileux apparait sur tous les bouts du scotch : votre peau est grasse.

• Il y a de petites particules blanches sur les bandes des joues et un film légèrement huileux sur la zone T : votre peau est mixte.

• Si les bouts de scotch ne présentent pas de traces d’huile ni de particules blanches : votre peau est normale.

Ce test permet juste d’avoir une meilleure idée de votre type de peau, en l’absence de lésion ou de maladie. Mais seul un dermatologue peut réaliser un véritable diagnostic. Il y a aussi des appareils sophistiqués pour prendre des mesures très exactes.

Quel protocole de soin  pour chaque type de peau ?

Pour soigner votre peau de façon naturelle, quelques habitudes sont très bienfaisantes à terme

Des huiles essentielles dans les masques et les crèmes, des huiles végétales pour masser le visage le matin sous la crème ou le soir seule, et les hydrolats en tant que démaquillants naturels.

Si votre peau est normale, optez pour…

  • Les huiles essentielles : Lavande, santal et immortelle (helichryse).
  • Les huiles végétales : Noisette, jojoba, macadamia et noyaux d’abricots.
  • Les hydrolats : Lavande, myrte, rose, fleur d’oranger et l’indétrônable eau de rose.

Si votre peau est sèche 

  • Les huiles essentielles : Bois de rose, carotte, lavande ou camomille matricaire
  • Les huiles végétales  : Amande douce, argan, avocat, jojoba aussi, abricot et camélia.
  • Les hydrolats : Fleurs d’oranger, lavande vraie, rose de Damas ou camomille.

Si votre peau est grasse

  • Les huiles essentielles : Géranium, genièvre, myrrhe, citron mais aussi bergamote.
  • Les huiles végétales : Pépin de Raisin, jojoba (elle est assez polyvalente, utile pour toutes les peaux), nigelle et noisettes.
  • Les hydrolats : Citron, genévrier, géranium bourbon, pamplemousse et la classique lavande qui est à large spectre et bienfaisante pratiquement pour toutes les peaux.

Si votre peau est mixte 

  • Les huiles essentielles : Lavande, rose, géranium, camomille, citron ou de carotte, etc.
  • Les huiles végétales : Jojoba, nigelle, noisette, noyaux d’abricots, pépins de raisins, etc.
  • Les hydrolats : Fleurs d’oranger, ylang-ylang, lavande, menthe (en été), géraniums, etc.

Des sujets qui vous intéressent