Zoom sur l’huile d’argan

Zoom sur l’huile d’argan

Zoom sur l’huile d’argan

Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères du Maroc, l’huile d’argan s’est introduite depuis peu dans les marchés occidentaux, notamment en France, où elle connaît une popularité croissante. Ce succès est dû aux nombreuses vertus qu’on lui attribue ; peau rajeunie et purifiée, cheveux éclatants, ongles en plein santé, efficacité contre les problèmes de cholestérol et les douleurs articulaires, ou encore lutte contre les effets de l’acné.

La réputation de l’huile d’argan a allègrement traversé la Méditerranée, le Sahara et l’Atlantique, loin de ses origines marocaines, pour séduire de plus en plus de femmes partout dans le monde. Huile aux usages et aux propriétés multiples, elle est produite dans des coopératives exclusivement administrées par des femmes, qui s’assurent ainsi une source de revenus et garantissent la qualité de leur production.

L’huile aux mille vertus

L’huile d’argan est donc originaire du Maroc, plus précisément du Nord-Ouest marocain, là où pousse l’arganier. C’est cet arbre qui donne naissance aux amandes d’argan, à partir desquelles est élaborée l’huile d’argan.
Cette substance aux qualités nutritionnelles hors du commun est l’objet de bien des fantasmes, et on lui prête parfois des vertus miraculeuses. Son impact positif sur la santé et la beauté féminine fait toutefois l’unanimité autour d’elle.
Ses applications sont nombreuses et variées, aussi bien en cuisine que dans la cosmétique.

L’huile d’argan alimentaire

L’huile d’argan utilisée en cuisine présente une coloration plus sombre que celle exploitée à des fins cosmétiques.
Elle fait partie intégrante des arts culinaires traditionnels du Nord-Ouest du Maroc. Elle accompagne une large variété de plats, allant du couscous au tajine, en passant par les poissons et les salades. Son goût plutôt fort, évoquant celui de l’amande ou de la noisette, est également apprécié de grands chefs européens, qui ont su l’intégrer à leurs menus raffinés.
Sa saveur et son aspect caractéristiques sont les fruits de la torréfaction, procédé que l’on n’applique qu’en vue de produire de l’huile d’argan alimentaire.
Cette dernière est connue pour sa composition riche en nutriments. Elle concentre en effet énormément de tocophérols (des vitamines E), de stérols (schotténol et spinastérol), de polyphénols et de squalène. Elle est également une source importante d’acides gras, essentiellement des acides oléiques (Oméga-9) à hauteur de 43%, et des acides linoléiques (Oméga-6), avec un taux de 36%.
La richesse de l’huile d’argan en acide linoléique et en tocophérols (antioxydants) en fait un aliment particulièrement diététique, idéal pour relever les repas dans le cadre d’un régime amincissant.
En outre, elle serait d’un grand secours pour les sujets atteints d’hypercholestérolémie, autrement dit les personnes ayant un taux élevé de cholestérol dans le sang, et donc susceptibles de développer diverses maladies cardiovasculaires.
Autre propriété associée à l’huile d’argan, elle aurait une action stimulante sur les cellules du cerveau. On avance même qu’elle agirait positivement sur le foie et les tissus conjonctifs (tissus essentiellement constitués de fibres de collagène et dont la fonction est de protéger les organes).

Des sujets qui vous intéressent