Une chambre de bébé zen et sécurisée

Une chambre de bébé zen et sécurisée

Une chambre de bébé zen et sécurisée

Accueillir un nouveau-né à la maison, c’est un évènement important qui doit faire l’objet d’une bonne préparation. Sécurité, confort, santé et bien-être sont les principes sur lesquels doit être articulé l’aménagement de la chambre du bébé.

Bien choisir l’emplacement de la chambre, le lit, la décoration, les couleurs ou l’éclairage… Rien ne doit être laissé au hasard lorsque vous vous apprêtez à installer votre bébé dans sa future chambre. Tout doit être mis en œuvre pour prévenir les risques d’accidents et donner le meilleur environnement possible au nourrisson.
Une pièce sécurisée et organisée favorise l’épanouissement et l’éveil de votre enfant, en même temps qu’il vous rassure.
Alors comment créer un véritable havre de paix pour votre bébé ? Comment mettre en place un milieu sûr, sain et calme où l’enfant pourra dormir et grandir en toute quiétude ?

Une chambre sécurisée, un environnement sain

Il s’agit tout d’abord de supprimer toutes les sources d’accidents ou de blessures. Pour cela, assurez-vous que les meubles soient stables et solides. On a parfois tendance à vouloir conserver le mobilier familial (lit hérité des grands-parents), mais ce n’est pas la meilleure chose à faire, car l’entretien ou la réparation ne suffisent pas toujours à éloigner les risques. Des fissures invisibles à l’œil nu ou des petites érosions peuvent persister, et s’aggraver au fil du temps.
Pensez à arrondir les angles des meubles ou à les doter de protecteurs d’angles, qui vont éviter à votre bébé de se faire mal.
Comme on n’est jamais trop prudent avec l’électricité, placez les lampes de manière à ce que les fils soient hors d’atteinte de l’enfant, et sécurisez les prises électriques avec des cache-prises.
Pour la santé de bébé, veillez à ce qu’il respire un air pur et dépourvu de substances allergènes : aérez régulièrement la chambre (au moins une heure par jour), éliminez les sources d’humidité, évitez l’air conditionné et maintenez une température constante de 19 ou 20°C.
Les acariens, les sources d’allergies et les poussières ont la fâcheuse manie de s’installer en masse sur les tapisseries, les bibelots, la literie et les peluches. Réduisez ces objets au strict minimum, ou optez pour des éléments traités naturellement.
Outre les risques d’allergies, divers objets peuvent provoquer un étouffement, à l’image de la couette, de l’oreiller et des chaînes de tétines autour du cou, qui sont à proscrire les premiers mois. Aux couettes, préférez plutôt la turbulette (ou gigoteuse), avec la fermeture-éclair au dos, qui lui tiendra chaud en automne et en hiver sans l’exposer au danger.
Vérifiez que les jouets de bébé portent bien les mentions CE ou NF, assurances qu’ils répondent aux normes de sécurité.
Pour éviter que l’enfant ne tombe de son lit ou qu’il ne se coince la tête entre les barreaux, choisissez des barrières de lit bien adaptées, avec des espaces entre les barreaux de 4,5 à 6,5 cm au maximum.
Les fenêtres, les portes et les escaliers doivent eux aussi être protégés par des barrières de sécurité.
Préférez des modèles de rideaux à anneaux (les systèmes de déploiement à cordelettes sont trop dangereux) et fabriqués en tissus non-inflammables.
Enfin, veillez à ce que la pièce soit entourée de tout le calme nécessaire au bien-être et au sommeil de votre enfant. Installer des cale-portes permet d’éviter les bruits des portes, qui peuvent effrayer le bébé.

Des sujets qui vous intéressent