Yoga et grossesse

Yoga et grossesse

Yoga et grossesse

Le yoga est la première religion pratiquée au monde. “Yoga” signifie joindre, unir, relier, intégrer et harmoniser. Le yoga c’est d’abord une discipline physique, exceptionnellement bénéfique pour le Corps. Plus largement, le Yoga c’est une boîte à outils pour la vie. On vous explique pour quelles raisons vous devez faire du Yoga en pré et en postnatal…

Le yoga en quelques phrases…

Le yoga c’est un des phénomènes les plus remarquables de notre siècle. Le siècle de la fin des idéologies parait-il. Le yoga se présente alors comme une des réponses les plus universelles aux questions essentielles de tout être humain. C’est plus qu’une pratique de relaxation comme beaucoup le pensent, c’est une philosophie de vie. Elle est basée sur la méditation, donc des exercices physiques qui visent de réaliser l’harmonie entre le corps et l’esprit, autrement dit entre le psychique ou le spirituel, et le physique.

Le but du Yoga est d’atteindre le salut, salut atteint via la sagesse, ce qui revient à atteindre le bonheur en fin de compte, but de tout être humain.

Le texte fondamental s’appelle  « Yoga Sūtra de Patañjali », et c’est de l’Inde que nous vient cette philosophie/art de la vie.

Yoga et santé de la future maman

Le Yoga permet à la future maman de mieux vivre sa grossesse. Des chercheurs de l’Université du Michigan publient les conclusions d’une étude récente, sur les bénéfices santé de la pratique du Yoga en pleine conscience, ce qu’on appelle le « mindfulness » en anglais, sur les femmes enceintes. L’étude est publiée dans la revue « Complementary Therapies in Clinical Practice ». Elle part du constat que les troubles de la santé mentale durant la grossesse, dont la dépression et l’anxiété, sont en nette augmentation.

Opter pour le Yoga, cela vous permettra de réduire votre stress, de mieux gérer vos troubles de l’humeur, mais aussi de nouer un lien privilégié avec bébé. De toutes les façons cette pratique non pharmacologique ne peut pas vous faire de mal, aucun effet secondaire n’est à craindre. Que des bénéfices. Mais il vous faut être convaincue de ce que vous faites, il vous faut prendre vraiment votre temps pour respirer et ressentir tout votre corps, ainsi que cette alchimie magique qui se déroule au sein de votre corps, entre vous et bébé.

Yoga et bien être post natal

Le Yoga se pratique en prénatal, mais également en postnatal. Il existe une multitude de centres aujourd’hui en France vous offrant la possibilité d’une pratique régulière, au sein d’un groupe le plus souvent. Après l’accouchement, le risque de dépression post-partum est largement réduit grâce à la pratique du Yoga. Vous allez pouvoir renouer avec votre corps, dialoguer avec lui, le ressentir et l’apaiser. Ce sera donc moins difficile d’accepter le petit ventre qui ne se remet pas encore en place, les vergetures et autres modifications que vous aurez vécues. Le Yoga pratiqué avec bébé, permet également de renforcer le lien affectif entre vous deux. Un lien qui n’a pas besoin de la parole, et qui s’établit justement au stade préverbal.

Des sujets qui vous intéressent