La puberté précoce, il faut s’en occuper !

La puberté précoce, il faut s’en occuper !

La puberté précoce, il faut s’en occuper !

La puberté apparaît généralement aux alentours de 12 ans chez les filles et 15 ans chez les garçons. Il arrive cependant que la puberté survienne en avance : on parle alors de puberté précoce. Dans le cas d’une puberté précoce, la maturation sexuelle et pubertaire est plus rapide et plus évolutive que dans le cas d’une puberté normale.

Puberté précoce, et si l’on en parlait?

Elle concerne essentiellement les filles, on estime qu’il y a environ 10 filles pour 1 garçon. La puberté précoce se manifeste chez les filles aux alentours de 9 ans, avec l’apparition de signes pubertaires, développement des seins, pilosité pubienne, apparition des règles précoces, c’est-à-dire aux alentours de 8 ans. Chez les garçons c’est aux alentours de 9 ans, avec une augmentation anormale ou trop rapide du volume testiculaire, de la pilosité pubienne et le développement du pénis. Les jeunes filles très rondes ont souvent leurs premières règles plus tôt que celles qui sont minces. En cause ? La suralimentation, et donc un apport plus conséquent en nutriments, ainsi que les sécrétions hormonales du tissu adipeux, fonctionnant comme une glande endocrine. Mais, dans ce cas, il ne s’agit pas d’une puberté précoce et l’enfant n’a pas besoin d’être médicalement traité.

 

Le diagnostic, c’est primordial !

La puberté précoce chez le garçon et chez la fille a comme risques si l’on ne la diagnostic pas de passé à côté de la cause de cette précocité. Il faut tout de même savoir pourquoi un enfant fait une puberté précoce, chez les filles dans 90% des cas la cause est simplement un dysfonctionnement on ne va donc pas trouver une cause à traiter par elle-même. Mais chez le garçon, dans 30 à 40% des cas on retrouve une cause organique, c’est-à-dire une tumeur, un kyste dans le cerveau dans la région de l’hypophyse qui déclenche la puberté et il doit donc être pris en charge de façon spécifique. Autrement dit, par un médicament qui lorsque la puberté précoce est affirmée, va interrompre cette puberté, annulé les hormones sexuelles et donc laisser l’enfant dans son état de petit garçon. Les conséquences de la puberté précoce chez la fille c’est une transformation du corps d’une petite fille qui devient une jeune fille, à un âge qui n’est pas du tout celui de ses camarades. On observe cela à l’école primaire, une petite fille en puberté précoce et qui est en CE1 dans la cour, ne va plus jouer avec ses camarades parce qu’elle a des seins et qu’elle ne peut plus courir parce qu’ils la gêne, ou qui sera mal à l’aise avec l’apparition de l’acné ou de ses règles. Il faut savoir que si l’on ne diagnostique pas la puberté précoce les règles apparaissent dans les 2 à 3 ans qui suivent le début des signes pubertaires. On a des pubertés précoces qui commencent à l’âge de 3 ans, donc si l’on ne fait rien on peut donc imaginer des règles qui vont apparaître dès l’âge de 6 ou 7 ans. La transformation du corps chez une fille de cet âge peut être très difficile à supporter lorsque les autres sont encore des petites filles qui jouent à la poupée.

Chaque chose en son temps

S’il s’agit d’une puberté d’origine centrale, on va arrêter son évolution pour bloquer les caractères sexuels secondaires et éviter que la croissance ne soit freinée prématurément. Une injection d’hormones de synthèse, par piqûres intramusculaires tous les mois ou tous les trois mois, suffit à bloquer la production d’hormones sexuelles par l’hypophyse. Les caractères secondaires diminuent, voire disparaissent, en quelques mois. Dès que l’âge normal de la puberté est atteint, on arrête le traitement et celle-ci repart. En cas de puberté précoce liée à une tumeur, une intervention chirurgicale s’imposera souvent. Aujourd’hui, les cas de puberté précoce sont plus fréquents qu’il n’y en avait 20 ans auparavant. L’influence des facteurs de l’environnement est fortement suspectée. En cas d’apparition des premiers symptômes chez votre enfant, optez pour un diagnostic serait plus prudent.

Des sujets qui vous intéressent