Huiles essentielles pour l’enfant

Huiles essentielles pour l’enfant

Huiles essentielles pour l’enfant

Une des sources majeures de pollution est la pollution chimique. Mais celle-ci ne s’arrête pas aux déchets rejetés par les usines, il s’agit aussi des traces de produits chimiques de synthèse qu’on retrouve partout dans notre alimentation.

Réduire sa consommation de médicaments de synthèse est un premier pas pour purifier son organisme et éliminer ces molécules de synthèse qui le perturbent. Voici un petit guide des huiles essentielles les plus utilisées pour traiter les bobos du quotidien chez l’enfant sans recours à la chimie de synthèse. 

La chimie de synthèse ?

Qu’est-ce que la chimie de synthèse ? Après tout le corps est aussi fait de chimie…Oui mais la chimie naturelle du corps reste de loin supérieure à celle de synthèse. La chimie de synthèse apporte des progrès incontestables à la thérapeutique, mais on ne peut pas évaluer l’ensemble des interactions ou des effets secondaires possibles.

Adopter des méthodes naturelles veut donc dire de rester le plus proche des véritables lois qui pilotent la vie en général, et nos organismes d’êtres humains en particulier. Tout dans la nature guérit l’Homme écrit le médecin Deepak Chopra, car l’Homme est la nature.

La naturopathie est donc la science fondamentale englobant l’étude, la connaissance, l’enseignement et l’application des Lois de la vie afin de maintenir, retrouver et optimiser la santé par des moyens naturels. Définition de la FENAHMAN (Fédération Nationale des Associations d’Hygiène et Médecines Alternatives Naturelles).

Adopter la phytothérapie ou l’aromathérapie c’est faire appel à l’intelligence infinie de la nature avant de faire appel à la chimie de synthèse. La philosophie thérapeutique de la naturopathie repose d’abord sur la reconnaissance de la complexité extraordinaire de la vie. Une méthode holistique, c’est-à-dire qui appréhende la personne humaine, ou le patient, de manière globale, et par rapport à son environnement, ses spécificités, etc. Ceci par opposition à une médecine moderne, qui a trop tendance à « découper » le patient, en spécialités : la dermatologie, la cardiologie, l’ophtalmologie, etc. Concrètement, face à un mal de ventre, une huile essentielle comme celle de la lavande va apporter une réponse globale en agissant au niveau du ventre mais aussi sur le système parasympathique. Un comprimé pour stopper le mal de ventre ne fait que masquer le problème. Le reporter à plus tard, mais pas le guérir.

Les plantes sont nos alliées pour booster l’intelligence innée du corps. Le comprimé lui, ne fait que masquer le symptôme. Couper la communication avec les récepteurs de la douleur dans le cerveau par exemple, pour que vous ne sentiez plus la douleur.

Les antibiotiques, ce n’est pas systématique !

Nous avons une fâcheuse habitude de nous adresser à la pharmacie du coin pour la moindre douleur, la moindre toux. Nous considérons les médicaments comme des « produits » ordinaires et bien utiles, à consommer à volonté car ils « guérissent nos maux ». D’un autre coté le problème de l’antibiorésistance est plus que jamais d’actualité. Les médicaments que nous adorons et qui nous sécurisent tant sont de moins en moins efficaces. Peu de gens comprennent ce phénomène et ses causes. L’antibiorésistance ou la résistance bactérienne signifie que la bactérie devient résistante au traitement. Certaines bactéries sont aujourd’hui multi résistantes : Elles sont comme immunisées, elles ne répondent plus aux traitements dont nous disposons actuellement. En effet, à cause de la consommation trop élevée et non justifiée pour la plupart des cas de médicaments, les bactéries développent des défenses immunitaires contre les antibiotiques qui sont en vente libre dans les pharmacies.

Il faut savoir en même temps que 90% des angines sont virales et que de toutes les façons les antibiotiques ne servent à rien dans ce cas. Face à un enfant malade, il est donc souvent inutile de donner des antibiotiques. Ce qu’il faut c’est laisser l’enfant se reposer et renforcer sa défense immunitaire avec par exemple des infusions de romarin et quelques huiles essentielles indiquées pour les enfants.

Aromathérapie pour tous

Avec la rentrée, décidez cette année de vous initier à l’aromathérapie. Les huiles essentielles se vendent un peu partout en pharmacies ou en magasins spécialisés, il vous faut un minimum de « culture aromathérapie » pour connaître les huiles adaptées à chaque problème de santé.

Des huiles essentielles comme celles de la lavande ou le thym, l’eucalyptus ou le romarin devraient être toujours présentes dans vos placards pour un coup de pouce à la première fatigue ou premier mal de gorge. L’huile essentielle de basilic est aussi un must pour les personnes qui souffrent de troubles digestifs. Idéale et très efficace contre les spasmes, gaz, ballonnements, etc.

HE de lavande

La reine des HE, elle est notamment indiquée pour l’enfant à partir de 6ans. Ses vertus santé s’étalent sur une large palette : affections respiratoires et toute la sphère ORL, grippes et divers refroidissements en hiver sont prévenus simplement avec une infusion de lavande. Propriétés dermiques, stress, anxiété ou troubles du sommeil y compris chez l’enfant agité ou nerveux : quelques gouttes de l’huile essentielle de lavande sur son coussin lui donneront des nuits calmes et un sommeil profond réparateur. Attention préférez l’usage externe à l’usage en interne chez l’enfant, diluez quelques gouttes dans une huile végétale de base et massez la gorge ou le thorax de l’enfant. Mettez juste une goutte dans une cuillère de miel en usage interne et faites attention à la réaction de l’enfant. Toutes les HE ne sont pas acceptées par tous les organismes de la même manière. Certaines seront plus efficaces que d’autres pour vous ou votre enfant, et vous pouvez développer une allergie face à d’autres HE. A vous de connaitre vos accords, les plantes qui portent les signatures fréquentielles les plus proches des vôtres ou celles de l’enfant.

HE de romarin et de Thym

L’huile essentielle de romarin, associée notamment à l’HE de thym est une autre HE à large spectre et très utile pour toute la famille. Elle est douce et permet de réguler un grand nombre de problèmes de santé car elle booste les fonctions d’élimination du corps. Il est plus performant alors et sa défense immunitaire peut mieux faire son travail. Cette HE améliore les performances intellectuelles. Elle stimule la circulation et tonifie le système nerveux, la peau, le foie et la vésicule biliaire. En massage, ses vertus sont confirmées. A utiliser chez l’enfant en cas de fatigue (une goutte diluée dans du miel), à utiliser également en externe pour masser des parties douloureuses du corps. Le thorax en cas de bronchite afin d’éliminer le mucus et faciliter la respiration, etc.

Thym, palmarosa, ravintsare, eucalyptus radié, bois de rose ou bois de Hô sont toutes des huiles essentielles de l’enfance antibactériennes, antivirales et immunostimulantes.

Proposer des traitements d’aromathérapie à vos enfants vous permet non seulement d’éviter les effets secondaires des antibiotiques et de la cortisone, mais aussi de booster l’immunité de l’enfant à terme. C’est un véritable capital de santé que vous apportez à l’enfant pendant ses premières années de vie et qui porteront leurs fruits des années durant

 

Des sujets qui vous intéressent