Jambes lourdes quelles solutions naturelles ?

Face au problème des jambes lourdes qui touche de plus en plus de femmes et s’aggrave à cause de la chaleur, la phytothérapie apporte d’excellentes solutions. Mais les plantes ne suffisent pas à elles seules à combattre ce phénomène…

Le phénomène des jambes lourdes concernerait près d’une femme sur sept. A partir d’un certain âge, ce problème vient peser considérablement sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. En raison d’une insuffisance veineuse survenant au niveau des membres inférieurs, elles ressentent des brûlures, des crampes, de la lourdeur ou des fourmillements dans leurs jambes, avec parfois la formation de varices et d’oedèmes au niveau des chevilles et des mollets. Des sensations extrêmement désagréables que la chaleur de l’été ne fait qu’aggraver. Pour ne pas rester prisonnière de ce mal et mieux profiter des douceurs de la saison, vous pouvez compter sur les pouvoirs de plusieurs plantes amies de la circulation sanguine, tout en opérant quelques légers changements dans votre quotidien.

Jambes lourdes et hygiène de vie misez sur le sport

Le sport fait également partie de vos alliés si vous souffrez du syndrome des jambes lourdes, comme il l’est pour divers autres aspects de votre santé. Veillez simplement à opter pour la bonne discipline, car toutes les activités physiques ne sont pas forcément indiquées pour les cas de problèmes veineux. Evitez les sports comportant des appuis trop violents, des chocs et des risques de traumatismes, et tournez-vous plutôt vers ceux qui sollicitent un maximum de groupes musculaires, à commencer par les mollets et les jambes en général. Le vélo, la natation, l’aquagym, la marche et la course à pied sont excellents dans ce domaine, à conditions toutefois de rester dans une pratique modérée, qui n’épuise pas votre organisme. Enfin, sur le plan de l’alimentation, il s’agira bien évidemment de mettre l’accent sur les légumes et fruits frais, ainsi que sur une hydratation assurée tout au long de la journée. Le thé vert apporte également beaucoup en ce qui concerne les jambes lourdes, à l’inverse du café, des épices, du tabac et de l’alcool qui ont tendance à favoriser la dilatation des veines.

Les bons réflexes au quotidien eau froide, massages et surélévation des jambes

Il n’y a rien de tel qu’un bon jet d’eau fraîche sur ses jambes pour ressentir un bien-être immédiat quand on a un retour veineux paresseux. Le matin et le soir, ayez le bon réflexe de passer un jet d’eau froide sur vos jambes pour booster la circulation sanguine et dynamiser vos veines. Si vous êtes du genre frileux, vous pourrez toujours appliquer sur vos jambes des serviettes imbibées d’eau froide ; cela fait du bien, mais ce n’est pas aussi efficace que le jeu d’eau direct. Sous la douche, évitez l’eau très chaude et terminez toujours par un rinçage à basse température. Réalisez également des massages quotidiens. Tout comme l’eau froide, les massages favorisent une bonne circulation sanguine, mais ils ne sont pas à faire n’importe comment : procédez du bas ver le haut pour aider la remontée du sang. Afin d’aider le retour veineux, veillez aussi à ce que vous jambes soient surélevées le plus souvent possible. Au moment de vous coucher, disposez un coussin ou une serviette enroulée sous vos chevilles pour que la partie inférieure de vos jambes soit plus haute que le reste. Pendant la journée, usez d’un repose-pied ou d’un pouf lorsque vous êtes assise sur un canapé. Si vous en avez la possibilité, surélevez également vos pieds sur votre lieu de travail. Pour le reste, évitez de rester debout trop longtemps et marchez autant que vous en avez l’occasion et, pour cela, chaussez quelque chose de confortable, vous permettant une démarche plus agréable : préférez les espadrilles aux chaussures serrées ou celles à talons. Ce qui nous amène à évoquer les vêtements à privilégier, qui devront être amples, notamment au niveau de la taille et du ventre. Misez sur les bas de contention qui aident à faire remonter le sang.

La vigne rouge

En matière de phytothérapie des jambes lourdes, la vigne rouge est souveraine ! Pour être plus précis, ce sont ses feuilles qui le sont. Leurs extraits sont d’une richesse remarquable en flavonoïdes qui contribuent à atténuer la perméabilité des vaisseaux capillaires et donc à réduire la sensation de lourdeur dans les jambes. Comment en profiter ? En se préparer l’infusion suivante à consommer à raison d’une tasse par jour durant tout l’été (ne pas aller au-delà de 3 mois) : faire bouillir de l’eau et verser sur une à 2 cuillères à soupe de feuilles de vigne rouge. Laisser infuser 10 à 15 minutes. Mais il faut savoir la peau et les pépins de la vigne rouge peuvent aussi prendre part à la lutte contre les jambes lourdes, car ils sont, eux aussi, bien nantis en polyphénols qui préviennent l’oxydation du cholestérol pouvant s’accumuler dans la paroi des vaisseaux et favoriser l’athérosclérose.

Le Ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba, ou « arbre aux quarante écus », est utilisé depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise, et ce, pour soigner une variété de maux. Sa résistance est légendaire, puisqu’il fait partie des tout premiers arbres à avoir repoussé après l’explosion de la bombe atomique sur la ville d’Hiroshima. Ici, c’est son action en faveur de la circulation sanguine et de l’activité veineuse qui nous intéresse, permise par sa richesse en composé antioxydants et anticoagulants.

Pour atténuer la sensation de jambes lourdes à travers le Ginkgo biloba, il suffit de boire 1 tasse de tisane 2 à 3 fois par jour, en respectant le dosage suivant : 3 cuillères à café de fleurs séchées par litre d’eau. Attention toutefois à ne pas consommer cette plante si vous êtes enceinte, allaitante, épileptique, hémophile ou si vous devez vous faire opérer, en raison notamment de son puissant effet anticoagulant.

Des sujets qui vous intéressent