Retrouver la paix au contact de la nature

Loin des mondanités et de la cacophonie urbaine, un retour aux sources dans des contrées reculées réveillera vos sens et régénèrera votre essence. Usés par la frénésie de la ville ? Offrez-vous une sinécure en plein air.

Se refaire une santé grâce aux bains de forêts

Au japon, le Shinrin-yoku ou bain de forêt fait fureur depuis quelques années dans la sphère des médecines alternatives. Les médecins japonais préconisent une heure de marche en pleine forêt chaque jour. En plus de vous aider à perdre vos kilos en trop, cet exercice abaissera votre tension artérielle ainsi que votre rythme cardiaque. Le contact avec la nature réduirait également la production d’hormones du stress conférant un état de bien-être et de sérénité. L’Ecole de médecine de Tokyo a mis en évidence le rôle positif des phytoncides, molécules excrétées par les arbres, sur la santé humaine. Bactéricides et fongicides, ces essences végétales emplissant l’air forestier renforcent l’immunité et protègent des infections.

Cultiver son bonheur dans la verdure

Bien au-delà de leur intérêt esthétique, les espaces verts font du bien au moral et rendent heureux. Dans une étude menée au Japon, on a comparé deux groupes de recrues ; le premier avait séjourné en ville tandis que le deuxième avait passé la même période en pleine nature. Un état de sérénité et de bien-être avait été rapporté par le deuxième groupe. Des paramètres physiques, donc plus objectifs, ont été relevés dans les deux échantillons attestant d’une meilleure condition organique chez les volontaires ayant vécu en forêt.
En 2018, des chercheurs londoniens ont étudié l’effet de l’exposition à un environnement naturel sur l’état de santé psychique. L’étude avait pour sujets des employés de bureau qui travaillaient à proximité d’un espace vert. Les variables sociodémographiques étaient contrôlées afin d’éviter tout biais à l’étude. Un lien a été trouvé entre l’immersion dans un environnement naturel et la santé mentale des individus qui sont nettement moins anxieux et déprimés.

Stimuler sa pensée créative au contact de la nature

Une cinquantaine de volontaires ont accepté de participer à une étude scientifique menée au Kansas et à l’Utah. Ils ont été invités à partir en randonnée dans des régions d’Alaska, du Colorado et du Maine. Loin des bourgades, on leur a également demandé de se débarrasser de leurs smartphones, ipads et lecteurs pour se concentrer exclusivement sur les paysages. A leur retour, on a comparé leurs aptitudes créatives à celles d’un groupe témoin révélant l’impact de l’immersion dans la nature sur l’inventivité et l’intelligence. Les chercheurs ont, par ailleurs, souligné l’effet positif de l’arrêt de l’utilisation des technologies sur l’intellect.

Se recentrer sur soi

Les échappées en milieux sauvages sont une opportunité pour se revitaliser en puisant dans l’énergie environnante. Observer la vie sous ses innombrables aspects et degrés vous invitera à réfléchir à la vôtre, peut-être à l’améliorer. Profitez de ces virées pour contempler l’ardeur d’une faune qui a presque disparu de nos villes et l’extraordinaire multiformité d’une flore sublime et fascinante.

Des sujets qui vous intéressent