Bougez pour aller mieux !

Bougez pour aller mieux !

Bougez pour aller mieux !

La santé mentale dépend en grande partie de la santé physique, ce n’est pas un scoop. Le rôle du sport et de l’activité physique en général est largement confirmé pas seulement pour améliorer la santé physique, mais aussi et surtout pour améliorer la santé mentale, lutter contre stress, dépression et divers chagrins d’amour, de deuil, etc. Saviez-vous l’importance de la danse précisément, de tous les types de danse, dans la santé mentale ? Oui, pour aller mieux il faut mettre la musique et bouger. Simplement.

Bougez et ça ira mieux !

C’est scientifiquement prouvé : quand vous bougez, votre cerveau s’active et de nouveaux neurones voient le jour. Le célèbre chercheur dont le nom est lié aux gènes sauteurs, Fred Gage, avait déjà démontré il y a quelques années que des cellules souches (neurones) sont présentes dans le cerveau adulte, et on ne savait pas très bien à l’époque comment, ni dans quelles circonstances, ces jeunes neurones arrivent à maturité et deviennent de vrais neurones.Les études convergent aujourd’hui pour dire que les conditions de l’environnement et les expériences menées par le sujet de façon plus ou moins régulière sont les véritables responsables de cette neurogenèse. Autrement dit, et contrairement à ce qu’on croyait, la fabrication de neurones ne s’arrête pas systématiquement et inéluctablement à un certain âge…Elle peut continuer le long de la vie, à condition d’avoir une vie riche d’activités physiques et intellectuelles.

Le rôle du sport est particulièrement bien démontré dans cette neurogenèse qui permet de dépasser des épisodes dépressifs lourds. La dépression ayant pour première conséquence la mort des neurones…

Danser, la nouvelle arme anti-stress

Depuis la nuit des temps, l’Homme a toujours organisé des cérémonies pour jouer de la musique et danser.

Les instruments de percussion sont les plus anciens. L’Homme des cavernes ne lisait pas d’études scientifiques qui lui disaient que la danse (transe ?!) permet d’entrer dans un état de conscience modifié, trouver un plaisir indescriptible, se détendre et retrouver une paix intérieure, intrinsèque. Il le savait d’instinct. Il le pratiquait.

Aujourd’hui, la science confirme les vertus de cette musique rythmée qui permet de chasser le stress et la déprime. Dans les grandes entreprises, les formateurs en développement personnel font danser les cadres. Dans les plus grandes universités, on installe des salles de danse ou des terrains de foot ou de basket afin que les étudiants puissent se dépenser et évacuer leur stress.

On le sait, danser permet de retrouver sa forme et sa vitalité. Danser permet de canaliser l’énergie et la tension en chacun de nous de façon positive. Cette énergie négative, si elle n’est pas canalisée, devient violence et destruction.

La danse booste la connectivité neuronale, aussi !

La danse ne permet pas simplement de booster la neurogenèse, elle booste la connectivité neuronale, autrement dit le nombre de connexions ou de liens (synapses) entre neurones. Ce sont ces liens qui permettent de former des configurations ou réseaux  de neurones plus ou moins complexes. Ce qu’on appelle intelligence dans le langage courant. Ainsi, danser ne permet pas seulement de vaincre stress ou dépression, mais aussi de devenir plus intelligent !

Voilà qui explique la mode des clubs de danse pour les enfants. Les petits écoliers partout dans le monde vont dans des clubs de danse, de piano et de musique en général. Plus on danse, plus le cerveau se développe (le cerveau droit notamment) et plus on a de chance de réussir ses examens et ses concours et se garantir une bonne carrière professionnelle ensuite.

Tai-tchi, Qi gong et méditation

Ces arts issus de l’Orient conquièrent l’Occident depuis des dizaines d’années maintenant. Là-bas, le tai chi se pratique dans les écoles primaires. Après le salut du drapeau, les écoliers se reconnectent à leur corps, saluent leur corps avec un respect considérable. Loin du corps marchand de l’Occident matérialiste, le corps reste le temple de l’âme dans ces pays très spirituels, même s’il faut souligner que le vent de la modernité souffle partout avec la même intensité à peu près.

En effet, au japon, en inde ou en Chine , on voit des hordes de jeunes portant un corps marchand couvert de marques et reflet de ce vent de la modernité sacralisant le paraître plutôt que l’être.

Tai chi ou Qi Gong, ces danses imprégnées d’une lenteur extrême prennent des allures spirituelles pour certains, mais elles traduisent d’abord une intelligence instinctive qui permet de relancer l’énergie vitale, le Qi (tchi).

Peu importent les mots, il s’agit du souffle de vie qui anime tout et qui porte une intelligence infinie.

La danse classique procure une expérience spirituelle…

Lynda Flower, de l’université du Queensland en Australie, vient de mener une expérience pour analyser l’état spirituel que peut procurer la pratique poussée d’un sport. La danse étudiée est la danse classique, un sport de haut niveau mais aussi un art avec des artistes de talent qui se produisent sur de grandes scènes.

La chercheuse écrit : « Margot Fonteyn a expliqué que lorsqu’elle dansait à son maximum, cela libérait son âme et que son esprit pouvait rayonner ». Cet état quasi-spirituel atteint pendant la pratique la plus intense avait par ailleurs des bienfaits sur le bien-être général de l’artiste, sur le plus long terme. La chercheuse a noté que les danseuses ressentaient un état de bien-être « pendant plusieurs heures suivant leur performance, voire pendant des jours ». Etude parue dans la revue Performance Enhancement and Health.

Au kobo !

Nouvelle danse qui rencontre un grand succès en ce moment, le kobo regroupe une série d’activités relevant de disciplines différentes. C’est du Body Stretch, mêlé à de la gym douce avec un peu de hip hop aussi. Elle est très appréciée par les seniors, car elle ne nécessite pas de mouvements intenses ou brusques. Elle permet de bouger en douceur et de prendre du plaisir en bougeant.

Des sujets qui vous intéressent