De l’huile essentielle à la peinture à l’huile

De l’huile essentielle à la peinture à l’huile

De l’huile essentielle à la peinture à l’huile

Depuis l’antiquité, les civilisations méditerranéennes anciennes, grecques, romaines ou égyptiennes se sont toutes servies des huiles végétales et essentielles pour leurs remèdes médicaux et recettes cuisines. Mais c’est aussi avec ces huiles qu’elles préparaient leurs couleurs et peintures. Des milliers de fresques et de peintures rupestres en témoignent aujourd’hui. Voici un petit guide pour vous initier à la peinture dès aujourd’hui !

Peinture « aux huiles » à travers le temps

Les peintres européens classiques ont principalement utilisé les huiles de graines de lin, de noix, et de graines de pavot, ainsi que les huiles d’arachides et de chanvre. La littérature ancienne en a, d’ailleurs, amplement parlé. Aujourd’hui, en revanche, plusieurs huiles essentielles ont été étudiées pour améliorer la performance de la peinture et des revêtements. Ainsi on se sert désormais, des huiles de Lesquerella, Euphorbia lagascae, Vernonia galamensis et Calendula officinalis pour accroître la résistance ou diminuer le temps de séchage.

Huile essentielle et procédure de séchage

En effet le séchage s’explique par une absorption d’oxygène par la matière. Ce mécanisme relativement compliqué se base particulièrement sur l’oxydation des acides gras insaturés de l’huile, qui conduit à la formation de l’un des groupes carboxyliques. Ainsi, les acides dicarboxyliques sont progressivement formés avec le vieillissement du mélange. Les acides pimélique, suberique, azélaïque, et sébacique sont essentiellement trouvés dans les vieilles peintures. L’huile essentielle de pétrole est un diluant plus gras que l’essence de pétrole et celle de térébenthine. Ce solvant met beaucoup plus de temps à s’évaporer que l’essence de térébenthine et permet ainsi de travailler la pate dans le frais pour plus longtemps. Cependant, il faut aussi savoir que cette huile s’évapore moins vite que l’essence de pétrole. Elle joue donc le rôle de « retardateur ». Et puis, onctueuse sous le pinceau, elle ne laisse aucune trace après évaporation.

Huile essentielle de pétrole, peinture économique et pas chère

Tout de même, il serait préférable de l’employer avec une grande prudence, si vous l’utilisez à l’état pur. Car elle a tendance à atténuer la brillance de la peinture à l’huile et à rendre les couleurs plus mates. On peut aussi la rajouter à un vernis à solvant, pour le rendre plus souple.

Cette huile de pétrole se trouve en plus à petits prix sur le marché, pour les étudiants ou les personnes n’ayant pas de gros moyens financiers.

Huile végétale, huile essentielle, …huile minérale ?

Plus que les huiles végétales et les huiles essentielles qu’on pourrait extraire des plantes, il est possible d’avoir des huiles minérales ! Celles du pétrole sont obtenues par distillation de la houille même du pétrole ou de certains schistes bitumineux. Sa distillation, connue dès le moyen âge, a donné un intérêt supplémentaire à ce produit pour les lampes à pétrole de l’époque.

Des sujets qui vous intéressent