Comment prolonger la vie de vos bouquets ?

Comment prolonger la vie de vos bouquets ?

Comment prolonger la vie de vos bouquets ?

Qu’il est agréable d’avoir le regard qui se pose sur un beau bouquet en entrant dans une pièce ! Sa présence met tout de suite du baume au cœur. 
Pour que ce plaisir soit prolongé le plus longtemps possible de nombreux ‘trucs et astuces’ existent. Il suffit de respecter quelques règles de base pour garder longtemps la fraîcheur de ses fleurs.

Le choix du vase

Pour un bel effet, la hauteur du vase choisi doit être au minimum la moitié de la hauteur des tiges des fleurs (les 2/3 pour les roses). Il doit être absolument propre pour éviter la présence de germes qui pourraient nuire à la conservation des fleurs.
Le choix de l’eau, sa température, sa propreté et son changement régulier est très important pour une conservation prolongée des bouquets de fleurs coupées.

La température de l’eau

Pour le ‘bien-être’ des fleurs, l’eau à mettre dans le vase doit être à température ambiante. Utiliser l’eau filtrée qui est plus pure.
L’ajout d’une solution nutritive (souvent remise par le fleuriste) permet de doubler le temps de conservation des fleurs coupées.
L’eau doit être changée quotidiennement ou au moins tous les deux jours et, remettre du produit nutritif et relaver le vase à chaque changement d’eau.
Pour que l’eau nécessaire à la vie de la fleur coupée remonte aisément dans les vaisseaux de la tige, trancher cette dernière, sous l’eau, avec un couteau bien coupant et non pas avec des ciseaux qui écrasent la tige.

Couper les tiges

Juste avant de mettre le bouquet dans l’eau du vase, il est indispensable de recouper les tiges, même si ce geste a été fait par le fleuriste. Faire cette coupe sous un filet d’eau pour éviter la formation de bulles d’air.
La coupe de la tige doit être faite en biseau afin que la fleur ait une plus grande surface d’absorption de l’eau. Utiliser un couteau très tranchant pour une coupe nette et éviter ciseau ou sécateur qui ont un effet d’écrasement de la tige.
La partie de la tige qui est immergée doit absolument être dépourvue de toutes feuilles car elles développeraient l’apparition de maladies et pourriraient.

Des sujets qui vous intéressent