Des plantes qui agissent comme un moyen de contraception

Des plantes qui agissent comme un moyen de contraception

Des plantes qui agissent comme un moyen de contraception

Il existe plusieurs méthodes et plusieurs options qui s’offrent à vous pour avoir des méthodes de contraception naturelle comme par exemple les préservatifs, les pilules certaines femmes optent même pour des opérations chirurgicales pour ne pas tomber enceinte. Cependant, vous avez le choix d’avoir des moyens de contraception naturelle pour réduire votre fertilité et réduire vos chances de tomberenceinte. Si vous êtes favorable aux remèdes à base de plantes, vous pouvez concocter quelques recettes à base de plantes pour avoir un moyen de contraception naturelle sans avoir recours aux hormones.

Dentelle de la Reine Anne

Ceci est une plante dont l’efficacité n’est plus à prouver. Cette plante est un moyen de contraception naturelle qui est aussi connu sous le nom de carotte sauvage. Il est facile de trouver cette herbe sauvage qui pousse dans différentes régions. Il est à noter que le feuillage humide de cette plante peut provoquer des irritations. Ce sont les graines de cette plante qui servent de moyen de contraception naturelle. Des recherches ont été effectuées prouvant qu’une dose de 80 à 120 mg par jour de l’extrait de pépins de dentelle de la Reine Anne pris par voie orale quatre à six jours après une relation sexuelle peut prévenir la grossesse, bien que l’Université de l’Illinois sur le site Web de Chicago rapporte que les graines doivent être mâchés pour une efficacité maximale. Certains chercheursconseillent la dentelle de la Reine Anne pour avoir un moyen de contraception naturelle surtout si vous avez récemment avorté, ou si vous avez eu une fausse couche. Au lieu de compter sur les traitements à base d’hormones utilisez ce remède naturel pour ne pas avoir d’enfants. Consultez votre médecin ou un herboriste si vous avez des antécédents de calculs rénaux. Aucune preuve scientifique ne prouve l’efficacité de la dentelle de la Reine Anne comme le moyen de contraception naturelle, cependant des recherches poussées ont conclu à cela.

Actée à grappes bleues

Le nom scientifique de cette plante estcaulophyllumthalictroides. Cette plante est connue pour ses diverses propriétés pour traiter vos problèmes d’ordre gynécologiques. Cette plante est efficace pour être un bon moyen de contraception naturelle. Vous pouvez trouver cette herbe sauvage qui pousse dans toute la partie orientale des États-Unis. Vous pouvez trouver cette plante en France chez votre herboriste. La racine est la partie utile de cette plantequi est utilisée à des fins médicinales. Des chercheurs notent que la plantecaulophyllumthalictroidesest un moyen de contraception naturelle cependant, il faut connaîtrele dosage correct.Il est donc conseillé de prendre plus de 1 c. trois fois par jour, ou entre 300 à 400 mg quotidiennement. Il est aussi important de faire un tableau de votre cycle menstruel, en mentionnant votre période d’ovulation. Si vous avez des rapports sexuels non protégés au cours de ces jours, une 1 cuillère à café d’actée à grappes bleues mélangé dans 1 litre d’eau bouillante peut prévenir la grossesse. Vous devez boire cette tisane pendant toute la journée jusqu’à ce que votre période menstruelle arrive.

Menthe pouliot

Vous pouvez utiliser la menthe pouliot comme un moyen de contraception naturelle, mais cette plante doit être prise avec prudence étant donné que la menthe pouliot peut provoquer des lésions hépatiques et rénales, des lésions du système nerveux et peut provoquer d’autres problèmes moins graves.Les spécialistes travaillant dans le centre de la santé des femmes en Suisse prescrit la menthe pouliot en la combinant avec d’autres herbes, le plus souvent la plante de caulophylle, pour arrêter la grossesse.Il est recommandé de prendre la menthe pouliot immédiatement après un rapport sexuel non protégés et avant l’implantation d’un ovule fécondé. Ces plantes sont un moyen de contraception naturelle, une alternative aux traitements à base d’hormones et de médicaments dont vous ne connaissez pas la composition. Il suffit d’aller chez votre herboriste pour prendre ces plantes. N’hésitez pas à consulter un médecin homéopathe en cas de besoin.

 

Des sujets qui vous intéressent