La vaginose bactérienne chez la femme enceinte

La vaginose bactérienne chez la femme enceinte

La vaginose bactérienne chez la femme enceinte

Qu’est-ce que la vaginose bactérienne ? Est-ce grave ? Comment traiter ? Quelles conséquences sur le fœtus en cas de grossesse ? Et est-ce une infection sexuellement transmissible ?

La vaginose, ou vaginose bactérienne, est un déséquilibre de la flore microbienne du vagin. La vaginose bactérienne survient lorsque certains types de bactéries que l’on trouve normalement dans le vagin commencent à se multiplier en abondance. Une femme atteinte de vaginose bactérienne risque beaucoup plus de contracter diverses autres maladies de l’appareil génital. La VB est à ce jour la cause la plus fréquente d’infection vaginale. D’où l’importance du diagnostic et du traitement.

Vaginose bactérienne et grossesse

Chez la femme enceinte, la vaginose bactérienne reste asymptomatique, mais peut avoir des conséquences potentiellement graves. Elle est responsable de saignements, surtout au premier et au deuxième trimestre de la grossesse. Elle double le risque d’avortement spontané. Elle augmente fortement le risque d’accouchement prématuré, surtout si elle est dépistée au premier trimestre de la grossesse. Elle augmente fortement aussi le risque de rupture de la poche des eaux avant 7 mois de grossesse.
Les germes responsables de la vaginose peuvent entrainer des infections du liquide amniotique et donc infecter l’enfant, provoquant des problèmes pulmonaires et neurologiques à la naissance. Elle augmente aussi le risque de retard de croissance du fœtus.

Symptômes

Les symptômes majeurs d’une VB sont les pertes vaginales anormales (dégageant une odeur désagréable), et les démangeaisons ou l’irritation vaginale. Le diagnostic se fait justement en examinant les pertes vaginales. La vaginose bactérienne ne se transmet pas pendant les rapports sexuels. Mais certains facteurs de risque sont identifiés aujourd’hui…

Des sujets qui vous intéressent