Que faire si vous êtes anémique?

Que faire si vous êtes anémique?

Que faire si vous êtes anémique?

Quand le taux sanguin d’hémoglobine est bas, on parle d’anémie. Provoquée par un manque de fer dans 90% des cas elle entraîne des troubles majeurs. C’est donc une véritable maladie, qui doit être prévenue chez les sujets à risque et traitée dès lors qu’elle est diagnostiquée.

Une anémie, c’est quoi?

C’est l’état dans lequel se retrouve l’organisme lorsque le taux d’hémoglobine dans le sang se trouve fortement diminué. Or, c’est l’hémoglobine, molécule contenue dans les globules rouges, qui transporte l’oxygène vers tous les organes du corps. Lorsque leur concentration est amoindrie, le sang ne peut plus transporter la quantité d’oxygène nécessaire aux tissus.

Diagnostic de l’anémie

Votre médecin prélèvera un échantillon de sang pour l’expédier au laboratoire afin de connaître le taux d’hémoglobine dans le sang. Le résultat est exprimé par le nombre de grammes d’hémoglobine par litre de sang. On mesurera également le nombre de globules blancs, de plaquettes et d’autres éléments du sang. Le technologue de laboratoire examinera également la taille et la forme des globules rouges. Les résultats de ces tests renseignent le médecin sur le nombre des différents globules dans le sang et sur leur forme, ce qui fournit des indices sur la cause de l’anémie. Par exemple, des nombres de globules blancs et de globules rouges inférieurs à la normale peuvent être un signe d’atteinte de la moelle osseuse ou la rate. Le médecin recherche alors d’autres maladies, en fonction des résultats de la première analyse de sang.

Traitement et Prévention de l’anémie

Le choix du traitement de l’anémie est déterminé par la maladie sous-jacente qui cause cette anémie. Les hémorragies graves sont habituellement traitées à l’aide de transfusions de sang. Si vous souffrez d’une forme d’anémie chronique grave, par ex., la maladie de Fanconi ou l’anémie à hématies falciformes, vous pourriez également avoir besoin de recevoir régulièrement des transfusions de sang. On est parvenu à grandement améliorer l’espérance de vie des personnes atteintes d’anémie falciforme. Autrefois, il était fréquent que les jeunes personnes atteintes n’arrivent pas à l’âge adulte. On administre des suppléments de fer pour traiter l’anémie ferriprive. On note souvent que les nourrissons atteints de cette forme d’anémie reçoivent des préparations lactées au biberon. L’organisme du nourrisson peut absorber plus de fer dans le lait maternel que dans le lait de vache. Les mères qui allaitent pourraient prendre des suppléments de fer. Ces derniers sont également utiles pour traiter des cas d’anémie légère attribuables aux saignements gastro-intestinaux ou aux saignements menstruels. La vitamine B12, la vitamine C et l’acide folique jouent tous un rôle crucial dans la production des globules rouges du sang. Une carence de l’une ou l’autre de ces vitamines entraîne un risque d’anémie. Le bœuf et le poisson sont de bonnes sources de vitamine B12. Les légumes ne contiennent pas cette vitamine; une personne qui ne mange pas de viande ni de poisson ni de produits laitiers a besoin de prendre un supplément de vitamine B12. L’acide folique est présent dans les épinards, les pois verts, les oranges et les cantaloups. Lorsque l’anémie est causée par une réduction de la production de globules rouges du sang, comme dans le cas d’un cancer ou d’un trouble rénal grave, des médicaments appelés époétine alfa et darbépoétine alfa peuvent être utilisés.

Ces médicaments imitent l’action de l’hormone naturelle érythropoïétine qui entraîne une plus grande production de globules rouges sanguins par la moelle osseuse.

Des sujets qui vous intéressent