Hépatite C : Cause et traitement

Hépatite C : Cause et traitement

Hépatite C : Cause et traitement

L’hépatite C est une épidémie mortelle. Chaque année, de nombreuses personnes sont touchées par cette maladie mortelle. On estime qu’il existerait environ entre 160 et 190 millions de personnes porteurs de ce virus. La santé de la personne est en danger s’il ne se fait pas suivre régulièrement par un médecin.

Définition de l’hépatite C :

L’hépatite C appelée VHC a été identifiée pour la première fois en 1989 chez plusieurs patients n’ayant pas été atteint ni par l’hépatite A ni par l’hépatite B.  Présent dans le sang, ce virus attaque particulièrement les cellules du foie jusqu’à l’enflammée. En cas d’évolution du virus, le patient peut être atteint par un cancer de foie ou par une cirrhose. La santé du patient serait donc en grave danger s’il ne se fait pas dépister.

Causes de transmission de l’hépatite C :

Selon, les recherches scientifiques, les causes de transmission du VHC se fait par plusieurs voies :

  • Voie sanguine : partage et transmission de sang infecté
  • Usage de drogue : la consommation fréquente des drogues (ex : cocaïne, cristal, injection intraveineuse) sont très susceptibles d’avoir été contaminé lorsque les instruments (aiguilles, ustensile, paille, etc) sont partagés.
  • Voie sexuelle : L’utilisation des sex-toys peut être la cause de transmission de ce virus à condition qu’elle soit par voie vaginale.
  • Voie médicale : utilisation fréquente d’instruments médicaux non stérilisés
  • Voie verticale : appelée aussi transmission verticale, celle-ci se fait lors de l’accouchement même si elle se fait rare (environ 6%). Mais si la mère est séropositive (VIH), le risque de transmission est de 25%.
  • Autres : voie gestuel, tatouages, piercings, transplantation d’organe et les soins personnels

Quels sont les symptômes de l’hépatite C ?

Les différents symptômes que présente un malade d’hépatite C sont les suivants : perte d’appétit et de poids, douleur musculaire et articulaire, fatigue, insomnie, nausée, vomissement, diarrhée, maux de tête, dépression, jaunissement, etc.

La santé du patient peut être en grave danger s’il ne se fait pas dépister au plus vite. S’il ne suit pas un traitement anti-VHC, celui-ci pourrait non seulement contaminer d’autres personnes mais aussi avoir une hépatite C aigue voire même chronique.

Dépistage et traitement du virus :

Le dépistage se fait dans un laboratoire. Il faudra attendre entre 2 et 3 mois pour connaitre les résultats du test. Si les tests ont prouvé que vous êtes porteur du virus hépatite C qui d’ailleurs est connu sous l’appellation porteur sain, vous êtes prié de vous rendre au plus vite chez un médecin traitant afin de vous diagnostiquer et de vous soumettre à des traitements. Il est d’ailleurs à noter que la personne peut être atteinte par cette malade sans qu’elle ne s’en rende compte puisqu’elle ne présente aucuns symptômes cités ultérieurement. Ceci-dit, elle peut transmettre le virus. Il n’existe jusqu’à ce jour aucun vaccin anti VHC. Seuls les traitements à base d’interféron-alpha pégylé et de ribavirine sont administrés lorsque le patient n’est dans une phase aigue. Il est à noter que ce traitement à des effets secondaires tels que : fièvre, mal de tête, dépression, fatigue, insomnie, déshydratation, etc. Existe aussi deux autres traitements : le télaprévir et le bocéprévir.

Comment vivre avec l’hépatite C ?

La personne infectée par ce virus est appelée à suivre une hygiène de vie stricte. Par exemple, lorsque vous souhaitez avoir des relations sexuelles, il est recommandé de vous protéger à l’aide d’un préservatif. En ce qui concerne des consommateurs de drogues nasales ou par voies injectables, il est recommandé de ne pas partager ses matériels et de n’utiliser que des instruments neufs et stériles. Arrêtez de consommer de l’alcool. Cela augmente le risque d’infection.

En définitif, le suivi des règles d’hygiène permet de nous protéger des risques d’infection de l’hépatite C et de préserver au mieux notre santé.

Des sujets qui vous intéressent