6 astuces pour combattre les règles douloureuses

6 astuces pour combattre les règles douloureuses

6 astuces pour combattre les règles douloureuses

Chaque mois la plupart des femmes galèrent pour combattre leurs règles douloureuses. En plus de la fièvre et des sauts d’humeur, les contractions utérines ne nous laissent pas tranquilles. Comment combattre la douleur ou au moins la limiter?

Une alimentation adaptée 

Notre alimentation a une influence sur ce qu’on peut ressentir lors de notre cycle menstruel. Il faut alors surveiller sa consommation de sucre car manger trop de confiseries entraine une surproduction d’insuline et l’excès d’insuline cause la production de prostaglandines pro-inflammatoires (les principales responsables de nos tracas pendant les règles). Consommez davantage de poissons gras (maquereau, saumon, etc) ainsi que tout autre aliment contenant des omega-3. Eliminez aussi les viandes rouges et évitez de boire du café lorsque les douleurs sont présentes. Au lieu d’évacuer la fatigue et les tensions, le café augmente plutôt les douleurs en boostant notre capacité à stresser.

Les anti-inflammatoires sont-ils efficaces pour tout le monde?

Certes, le paracétamol a peu d’effet sur les douleurs de règles mais les anti-inflammatoires non stéroïdiens, type ibuprofène (Advil, Nurofen, etc), disponibles en pharmacie sans ordonnance, sont très efficaces. Ils ont la capacité d’atténuer également les migraines comprises dans le package de la dysménorrhée, ainsi que les maux de reins. Pour certaines récalcitrantes, votre médecin peut vous prescrire une artillerie plus lourde comme le naproxène ou l’acide méfénamique. Dans tous les cas, ne consommez pas ces pilules comme des bonbons, une surconsommation peut entrainer des brulures d’estomac et à terme un ulcère. On respecte donc la posologie, d’autant que sur certaines, la prise de ces médicaments n’a pas énormément d’effet.

Le stérilet hormonal?

Si vous ne voulez pas au moment présent avoir un bébé, le dispositif intra-utérin hormonal est idéal en cas de règles abondantes et douloureuses. D’autant plus si on souffre d’endométriose, une des causes possibles de dysménorrhée. Le stérilet hormonal diffuse de la progestérone et en plus d’être contraceptif, il tend à faire disparaître à terme les règles ou à les réduire considérablement. Et on peut le garder 5 ans. Une solution à envisager avec votre gynécologue.

Et la pilule ?

La pilule n’a pas que pour effet de nous protéger des grossesses. Elle empêche l’ovulation, réduit la production des prostaglandines et réduit le flux menstruel. Une méthode généralement efficace pour diminuer non seulement la durée des règles mais aussi et surtout tout ce qui va avec, des douleurs aux migraines en passant même par la mauvaise humeur. Si vous la prenez régulièrement, vous pouvez faire arrêter les règles pendant une bonne période.

Chauffer le ventre

Méthode naturelle mais efficace, la bouillotte bien chaude sur notre petit ventre malmené. Cela va détendre un peu la contraction des muscles qui se contractent sous l’effet des règles et calmer un peu la douleur. Prendre un bain bien chaud a également un effet apaisant. En revanche attention, cela peut intensifier le flux dans les heures qui suivent.

L’homéopathie contre la douleur des règles

Ce qui est bien avec l’homéopathie, c’est qu’à chaque symptôme correspond une posologie. Par exemple, si vos règles abondantes, s’accompagnent de crampes abdominales et de vertiges, il est recommandé de prendre 5 granules de Nux vomica 9CH. Si vos douleurs s’intensifient avec les émotions, c’est Ignatia 9CH, 5 granules matin et soir qu’il faut choisir. Si les crampes sont fortes, accompagnées de sueurs froides et que la douleur irradie vers le dos: Veratrum album 9CH, 5 granules matin et soir jusqu’à la disparition des spasmes. Le mieux, si vous êtes adeptes des granules, c’est de consulter un homéopathe.

Elles sont souvent au rendez-vous et la plupart du temps très douloureuses voire handicapantes. Les dysménorrhées (règles douloureuses) sont fréquentes chez beaucoup de femmes. Lutter contre ce phénomène est faisable.

Des sujets qui vous intéressent