Une méthode toute simple pour soigner les jambes lourdes

Une méthode toute simple pour soigner les jambes lourdes

Une méthode toute simple pour soigner les jambes lourdes

Pour cela, il n’y a rien de mieux que le petit houx qui améliorera la circulation du sang et vous soulagera par rapport à l’insuffisance veineuse. Si vos jambes sont lourdes et gonflées, c’est que vous avez probablement une mauvaise circulation du sang et des veines qui ne sont pas à la hauteur de leur tâche. C’est là qu’intervient le petit houx puisqu’il est connu pour avoir la capacité de soulager ces problèmes de circulation.

Le petit houx est une plante qui pousse un peu partout en Europe centrale et sur les côtes méditerranéennes. Elle peut être reconnue facilement grâce à ses feuilles aplaties et n’a qu’un seul piquant à la différence du grand houx. Ses baies rouges ne sont pas comestibles.

Jacques Fleurentin, pharmacien et ethno pharmacologue, présente le petit houx comme suit : « Ses actifs, contenus dans le rhizome, sont connus depuis 2 000 ans au moins ; la médecine grecque utilisait déjà un “sirop des cinq racines” composé de petit houx, de fenouil, d’asperge, de persil et d’ache, à la fois veinotonique et diurétique ».

Le petit houx est, aujourd’hui, reconnu par la pharmacopée européenne et classé parmi les veino-toniques naturels.

Consolidation de la paroi des veines

Le petit houx contient des ruscogénines (ruscoside et ruscine) qui sont des actifs qui stimulent la musculature lisse des vaisseaux et favorisent une meilleure élimination de l’eau entre les cellules. C’est donc un élément très important pour lutter contre la distension éventuelle des veines et facilitera ainsi le retour veineux.

Pour avoir l’effet désiré, prenez une dose d’extrait sec varient entre 150 mg et 200 mg, deux fois par jour et ce, pendant deux à trois mois. Faites votre cure de préférence lors des mois les plus chauds de l’année.

En ce qui concerne les contre indications, il n’y a rien de particulier à signaler quant à la consommation de cette plante puisqu’elle a seulement effet sur les parois de vos veines sans pour autant avoir un quelconque effet sur la fluidité de votre sang.

Diminution du gonflement des jambes

Une fois les parois de vos vaisseaux sanguins renforcés, ils deviendront moins perméables et limiteront ainsi le passage de liquides contenant des toxines dans les parties qui ont du mal à les drainer. Vous aurez alors moins d’œdèmes.

Là aussi, le petit houx est utilisé comme une cure de deux à trois mois. La quantité d’extrait sec à consommer est toujours entre 150 mg et 200mg, deux fois par jour.

Minimisation de l’inflammation

Etant donné que le petit houx va empêcher que le sang s’accumule dans vos jambes, la sensation de lourdeur que vous pourriez ressentir ainsi que les problèmes d’inflammation seront réduits.

Le petit houx peut être ingéré en gélule ou vous pouvez en faire une cure. Tout comme il est possible d’en prendre occasionnellement en préparation de l’arrivée de vos règles, d’une longue marche ou encore de période de fortes chaleurs.

Vous pouvez l’appliquer en crème sur vos jambes pour un effet immédiat.

Petit houx, vigne rouge, mélilot et marron d’Inde

Le petit houx n’est pas la seule plante ayant des effets positifs sur les veines. C’est pourquoi, il est souvent associé à celles-ci pour un meilleur résultat.

Voici deux exemples :

  • Soulagez vos jambes lourdes en alliant la vigne rouge et/ou le mélilot avec le petit houx afin de combiner leurs effets veino-protecteur et veinotonique.
  • La combinaison du petit houx avec le marron d’Inde va optimiser les effets veino-toniques et anti-inflammatoires de ce dernier.

Des sujets qui vous intéressent