Allergies printanières : la phyto à la rescousse

Allergies printanières : la phyto à la rescousse

Allergies printanières : la phyto à la rescousse

La phytothérapie permet de soulager naturellement les effets des allergies printanières. Celles-ci se manifestent de manière virulente en cette période où les pollens se promènent allègrement dans l’air. Dans ce domaine, l’ortie, le pétasite et la camomille vraie sont encore la preuve que le règne végétal nous réserve quantités de bienfaits.

Si l’on accueille favorablement le redoux qui accompagne les premières journées printanières et la petite dose de soleil en plus qui va avec, le printemps est également la saison du retour en force des allergies, en particulier celles excitées par les pollens. Pour les personnes concernées par les réactions allergiques de cet ordre, qui représentent tout de même plus d’un Français sur cinq aujourd’hui, c’est une
période marquée par les éternuements répétés, les démangeaisons, le nez qui coule, les yeux rouges et les poussées de fièvre parfois. Sans parler de l’accentuation des manifestations liées à l’asthme par exemple, qui va souvent de pair avec le rhume des foins. L’acupuncture et l’homéopathie font partie des techniques naturelles de soin des allergies printanières, tout comme la phytothérapie. Intéressons-nous justement  à ce que les plantes peuvent nous offrir comme réponses naturelles aux allergies printanières.

Rhume des foins ; la saison est ouverte !

Affection de la cavité nasale, la rhinite allergique, que l’on connaît mieux sous l’expression « rhume des foins », est causée par l’action des particules de pollens. Ces derniers, sans lesquels les végétaux ne peuvent se reproduire naturellement, deviennent particulièrement gênants dès le printemps puis durant l’été, qu’ils proviennent d’herbes, de graminées ou d’arbres. Difficile donc d’y échapper lorsque l’on est sujet à ces réactions allergiques, ce qui est le cas de plus de 20% des Français.

Le phénomène est d’autant plus désagréable qu’il sous-entend une plus grande exposition aux sinusites, grippes et autres rhumes.

Des sujets qui vous intéressent