Chutes fréquentes de tension artérielle ? Les bonnes pratiques

Chutes fréquentes de tension artérielle ? Les bonnes pratiques

Chutes fréquentes de tension artérielle ? Les bonnes pratiques

La tension artérielle est un indicateur vital de bonne santé. Elle est gouvernée par le système nerveux autonome, autrement dit vous n’avez pas d’emprise sur elle. Elle reflète certains troubles de santé mais plus globalement un trouble nerveux, une tension émotionnelle. Si vous souffrez d’hypotension, certaines plantes sont vos alliées, des bonnes pratiques quotidiennes peuvent aussi vous aider.

Qu’est ce que la chute de tension  et quels sont ses causes?

La chute de tension ou hypotension artérielle correspond à une baisse de la pression du sang, précisément une baisse de la quantité de sang pompée par le cœur ce qui cause une chute de la pression artérielle. Cette baisse de tension artérielle peut être soutenue, chronique ou occasionnelle. C’est en tout cas un symptôme qu’il convient de surveiller pour comprendre son origine.
Ses origines sont justement assez difficiles à cerner, une (simple) déshydratation peut être la cause d’une chute de tension. Pensez donc à toujours boire suffisamment d’eau sans attendre la sensation de soif. Certains médicaments peuvent aussi entraîner une hypotension (médicaments de l’hypertension artérielle et de la dysfonction érectile, les antidépresseurs, anxiolytiques, neuroleptiques et les diurétiques). La perte de poids cause directement la chute de tension, cas des adolescents qui se lancent dans des régimes insensés et qui dérivent vers l’anorexie. Les troubles cardiaques sont en cause aussi chez les adultes à partir de 35 ans, comme l’insuffisance de la glande surrénale.
Chez les femmes, les baisses de tension accompagnent souvent la grossesse. D’autres femmes vont avoir des problèmes d’hypertension. Les deux sont à surveiller. Les dysfonctionnements de la thyroïde aussi sont fréquents chez les femmes et causent des baisses de tension. Enfin, il faut savoir que la consommation de drogues ou d’alcool donne lieu à d’importantes chutes de tension.

Deux cas fréquents de chute de tension:

  • Position debout après une longue position allongée. Sous l’effet soudain de la gravité, le sang s’accumule dans les jambes et diminue l’afflux sanguin vers le cerveau.
  • Après le repas : la digestion entraîne un afflux de sang vers l’estomac et les intestins, ce qui peut enclencher une baisse de la pression artérielle.

Comment la reconnaître ?

Quand la tension artérielle baisse, elle s’accompagne (ou provoque) d’autres symptômes : Etourdissements ou vertiges, fatigue, une vision trouble parfois. Des nausées peuvent apparaître, une accélération du rythme cardiaque. Pour d’autres personnes ce sera des problèmes d’audition ou des bourdonnements d’oreille. Les céphalées sont fréquentes également. Les individus sujets à l‘hypotension ont tendance à avoir froid aux mains et aux pieds. Enfin, notez qu’un évanouissement peut être l’aboutissement ultime d’une chute de tension qui n’est pas détectée et prise en charge.

La tension nerveuse

Stress, surmenage, ou nervosité excessive sont des cofacteurs de la tension, on parle de tension nerveuse. Celle-ci a la particularité d’être très fluctuante, elle peut monter très vite et redescendre très vite aussi.

Nos  tisanes spéciales tension : Olivier, aubépine et cassis

Mélanger olivier (feuilles), aubépine (fleurs), cassis (feuilles), mettre 2 cuillères à soupe pour un demi litre d’eau, faire bouillir 1mn, couvrir et laisser infuser 15mn. Boire en 2 ou 3 fois entre les repas. Vous pouvez aromatiser avec une pincée de verveine ou d’aspérule odorante.  Vous pouvez ajouter ou remplacer un des composants par de la Mélisse, très bien indiquée pour réguler la tension.

Bonnes pratiques

  • Consommer eau et infusions de thés verts, de maté vert, et jus de fruits. Rappelez-vous que la déshydratation peut être la cause d’une chute de tension.
  • Limiter la consommation de cafés, thés noirs et boissons alcoolisées. Une tasse de café prise au bon moment peut stimuler la circulation sanguine, mais pas pour longtemps. Sur une courte durée uniquement, la caféine agit sur les récepteurs impliqués dans le contrôle de la pression artérielle. Boire du café à longueur de journée n’est pas la bonne solution.

Faire du sport régulièrement pour améliorer la circulation sanguine. Rester en tout cas en mouvement. Agitez toujours vos pieds, lorsque la pompe musculaire dans les mollets est stimulée, le sang est pompé des jambes vers le cœur. Quand vous croisez les jambes longtemps, vous vous exposez à une stase sanguine dans les jambes.

  • Augmenter légèrement la consommation de sel de table, une quantité accrue de liquide est alors retenue dans l’organisme, ce qui cause une augmentation de la pression artérielle. Le sel est particulièrement utile le matin (en consommant par exemple du pain et du beurre salé).
  • Dormir avec la partie supérieure du corps surélevée en ajoutant un coussin par exemple. Les étourdissements matinaux seront moins fréquents.
  • Porter des bas de contention, ils empêchent le sang de trop descendre vers les pieds. Ils augmentent le flux sanguin en direction du cœur.
  • Etre attentif aux signes avant-coureurs des évanouissements, comme les vertiges, la tachycardie ou la transpiration. Asseyez-vous, agenouillez-vous avant que la pression artérielle ne chute trop.

La réglisse pour booster la tension artérielle

Si vous souffrez d’hypotension, la réglisse est votre amie. Boissons ou bonbons à base de réglisse devraient toujours être dans votre sac à main. Elle est indiquée aussi pour les troubles digestifs en tout genre, pour booster le système immunitaire. Elle traite également eczéma et autres maladies de la peau.

Des sujets qui vous intéressent