Comment bien vieillir ?

Comment bien vieillir ?

Comment bien vieillir ?

Comment faire pour vivre plus longtemps et en bonne santé ? En effet, la vieillesse de nos jours n’est plus celle d’antan, on peut autrement dire qu’elle a pris un coup de jeune ! Et ce, parce que la tranche des 60-90 ans est en train de vivre comme une seconde adolescence. Beaucoup de chercheurs en médecine et en psychologie s’intéressent à ce que l’on appelle aujourd’hui le vieillissement réussi.

« Success fuel hedging »

Il s’agit de s’intéresser à la façon par laquelle on va vieillir, c’est-à-dire que le vieillissement n’est plus le rétrécissement psychologique et physique, on peut vieillir en étant physiquement actif, en étant actif dans ses relations sociales, amoureuses, dans ses échanges intellectuels, c’est ce que l’on appelle le « success fuel hedging». Plusieurs choses peuvent être faites pour bien vieillir, il faut savoir que l’on peut agir sur son cerveau jusqu’à la fin de ses jours. Et ce, à cause de ce que l’on appelle plasticité cérébrale, une faculté du cerveau à développer de nouvelles connexions, de nouveaux neurones quand il est stimulé.

Les moyens pour y parvenir

Peut-être que la manière la plus efficace est de prolonger le plus longtemps possible son activité professionnelle, mais peut être aussi de s’occuper de ses petits-enfants, leur apprendre à lire, de jouer au bridge, d’aller au cinéma, de faire du bricolage ou autres. Maintenir une sexualité active après 60 ans semble vraiment être primordial et les études le prouvent, d’un côté hormonal cela a un intérêt pour toute la mécanique du corps et contribue au bien-être, à améliorer la qualité de vie et  contribue à aider du point de vue des maladies cardio-vasculaire. Il faut donc que l’activité soit encore pratiquée, la seule petite nuance, c’est la manière de s’y prendre, cessez d’être dans les performances de la trentaine et allez plus vers une sorte de relation en tendresse mais toujours existante. Il faut savoir que le sport est absolument capital pour bien vieillir et de très nombreuses études nous ont démontrés que faire du sport diminue la mortalité, la dépression qui est grave chez les personnes âgées et diminuent aussi les maladies cardiovasculaires, ce qui est capital non seulement pour le cœur mais on sait aussi que réduire ces facteurs de risques cardiovasculaires diminue les maladies du cerveau. En particulier les maladies vasculaires du cerveau mais aussi la maladie d’Alzheimer, si dire à quel point c’est important !

Prévenir le stress

L’impact précis du stress sur le vieillissement ne fait pas consensus dans la communauté scientifique, en partie parce qu’il est difficile à définir. Personne ne réagit avec la même intensité aux coups durs ou à la pression. Des données confirment tout de même qu’un niveau élevé de stress augmente les dommages causés par les radicaux libres, ce qui accélère le vieillissement. Il peut aussi causer un affaiblissement du système immunitaire, attaquer les fonctions cognitives, accroître la vulnérabilité à certaines maladies graves les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, le diabète de type 2 et le cancer et en accélérer l’évolution. Quand on vieillit on peut avoir tendance à rester complètement attiré par son canapé, à ne plus bouger. Les études montrent qu’il faut toujours se remuer, aller à la rencontre de l’autre et que cela impact sur le fonctionnement de notre corps et de notre cerveau. L’échange est vraiment l’une des clés du vieillissement réussi !

Des sujets qui vous intéressent