Hygiène intime : préserver votre flore vaginale

Hygiène intime : préserver votre flore vaginale

Hygiène intime : préserver votre flore vaginale

Pour avoir une flore vaginale saine, il faut apprendre à adopter les bons comportements. Suivez nos conseils pour avoir une bonne hygiène intime afin d’éviter désagréments et infections sur cette zone sensible.

Qu’est-ce qu’une flore vaginale ?

La flore vaginale est constituée de bactéries qui ont pour objectif de protéger le vagin des germes et des infections extérieures comme les mycoses ou les vaginoses. Cet équilibre bactérien est cependant assez fragile, est certains facteurs peuvent vite venir créer un déséquilibre au sein de la flore vaginale. Avec comme conséquence démangeaison, irritation et inflammation. Les sécrétions vaginales contiennent des millions de bactéries. Mais ne vous inquiétez pas, tous ces bons microorganismes n’ont qu’un objectif : vous protéger contre les attaques extérieures des « mauvaises » bactéries. La flore vaginale à un pH relativement acide afin de justement pouvoir détruire la prolifération de candida albican ou de bactérie. Mais cet équilibre peut vite être bousculé entrainant un changement de la flore vaginale. La vaginite est sera souvent responsable dans ce cas du développement d’infections vaginale.

Flore vaginale et hygiène intime

Le maintien d’une bonne hygiène intime, régulière avec des produits adaptés est primordial. Mais inutile de tombé dans l’excès inverse en vous lavant trop fréquemment. Vous n’avez pas besoin de laver votre vagin plus de 2 fois par jour. Les facteurs qui peuvent déséquilibrer la flore vaginale sont donc nombreux, et une des causes principales et l’utilisation de produits et savons trop agressifs pour la flore vaginale. Les savons parfumés et les gels douches classiques doivent être évités. Utilisez plutôt un savon surgras avec un pH neutre (choisir son produit). Attention aussi à éviter totalement le lavage à l’intérieur du vagin, qui va altérer l’équilibre de la flore vaginale et donc augmenter le risque d’infection.

Le fragile équilibre de la flore vaginale

Nous l’avons vu, cet équilibre est précaire et un déséquilibre de la flore vaginale entraine un plus grand risque d’infections vaginales. Concernant les vêtements, il est préférable que vous évitiez les pantalons trop serrés, puisqu’il risque d’augmenter les irritations, l’humidité et les macérations. Un cocktail particulièrement favorable donc pour le développement des bactéries ou des champignons. Vous devriez aussi autant que possible choisir des sous-vêtements en coton plutôt que synthétique. Le synthétique entraine plus souvent des irritations. De plus, les changements hormonaux dus aux règles, à la ménopause ou au fait d’être enceinte sont aussi des facteurs qui vont modifier la flore vaginale. Dans ce cas, votre gynécologue pourra vous prescrire un traitement pour rétablir le bon équilibre au sein de la flore vaginale. Le stress peut aussi affecter les sécrétions hormonales et altérer la flore vaginale. Certaines infections se développent aussi suite à la prise d’antibiotique. En effet, les antibiotiques tuent toutes les bactéries, bonnes ou mauvaises. Mais toutes les femmes ne réagissent pas de la même manière.

Si vous présentez des symptômes de mycose, rendez-vous chez votre gynécologue qui confirmera le diagnostic et vous prescrira des produits adaptés. Mais, avant que cela arrive, suivez nos conseils préventifs et adoptez les bons gestes en matière d’hygiène quotidienne.

Des sujets qui vous intéressent