Votre santé articulaire est entre vos mains

Vous avez des douleurs articulaires dès que le froid repointe le bout de son nez ? Votre entourage vous dit que c’est normal -à partir d’un certain âge- d’avoir les articulations rigides? Détrompez-vous, votre santé articulaire est entre vos mains et vous pouvez être parfaitement libre de vos mouvements quel que soit votre âge.

Voici pourquoi et comment.

Pourquoi les douleurs articulaires reviennent avec le froid ?

Pour comprendre pourquoi les douleurs articulaires reviennent avec le froid il faut comprendre leurs causes et leurs origines. L’articulation est une struc­ture des plus complexes dans le corps humain. Il s’agit de donner une certaine liberté de mouvement en articulant en­semble différentes composantes: le car­tilage et les muscles à travers tendons et ligaments. Lorsque la circulation sanguine et lymphatique se déroulent de manière optimale, les différentes parties de l’articulation remplissent chacune son rôle. Le problème se pose dès qu’un seul maillon de la chaîne n’est plus optimal. En cause, une circulation sanguine ralentie ou encore une cir­culation lymphatique ralentie, ce qui génère une accumulation de déchets et toxines au niveau de l’articulation. C’est donc l’inflammation, lente, progressive et souvent chronique, qui s’installe. Pas de grosses douleurs les premières an­nées, mais la santé osseuse se dégrade d’année en année sans que les bonnes mesures soient prises pour remédier aux causes d’origine.

Il est vrai que le cartilage et les tissus conjonctifs se dégradent avec l’âge, si l’hygiène de vie n’est pas optimale. Cela veut dire que vous pouvez avoir 30 ans et des articulations (déjà!) rigides, si vous n’avez pas une bonne hygiène de vie. Vous pouvez égale­ment avoir 80 ans et des articulations assez souples si vous avez une bonne hygiène de vie.

Comment préserver la santé osseuse et articulaire au quotidien ?

Pour préserver votre santé articulaire au quoti­dien il faut absolument avoir une activité phy­sique régulière, ne pas attendre que les dou­leurs surviennent après 50 ans pour s’y mettre. En plus de l’activité physique, manger le plus sainement possible vous permet d’avoir moins de toxines et de déchets qui vont s’accumuler progressivement au niveau de vos articula­tions et les rigidifier. Quand la douleur est déjà là et que les difficultés de mouvement vous empêchent de marcher et avoir une activité physique… optez pour les anti-inflammatoires naturels. Par exemple le curcuma, l’oignon, l’eucalyptus (ou encore plus efficace l’huile essentielle d’eucalyptus). Pensez également au romarin, quelques gouttes de son huile essentielle détend les muscles et facilite le tra­vail de l’articulation. Pensez à la reine des prés et à la griffe du chat, des plantes très efficaces pour la santé articulaire. Le clou de girofle en maceration, huile essentielle ou teinture mère est un excellent antidouleur local.

Pensez également à un des trésors de mère nature : l’argile. Très riche en minéraux et en oligo-éléments, l’argile a des propriétés antalgiques et décontractantes. Un envelop­pement avec de l’argile verte ou rouge a des vertus reminéralisantes et régénérantes pour l’ensemble de vos tissus, et pas seulement les articulations.

Le point de vue de la médecine holistique

Si vous désirez comprendre les causes énergétiques, aller plus loin que les causes mécaniques et inflammatoires des douleurs articulaires, voici le point de vue de la médecine holistique. Celle-ci envi­sage le corps comme un système énergé­tique et où le psychologique s’imbrique avec l’organique, ainsi les douleurs arti­culaires traduisent une difficulté psycho­logique à articuler les différentes parties de sa vie; ou à s’articuler -bien vivre- avec les autres membres de la famille, les col­lègues au travail, les amis, etc. Ces causes énergétiques se traduisent peu à peu en symptômes organiques… comme si le corps était un haut-parleur qui attire votre attention sur ce qui ne va pas dans votre vie. À vous de vérifier si cela est vrai dans votre cas !

Des sujets qui vous intéressent