Interdit de manger devant la télé !

Interdit de manger devant la télé !

Interdit de manger devant la télé !

Vos enfants ont pris l’habitude de manger les yeux rivés sur la télévision ? Ils n’acceptent plus de manger à table et vous font du chantage….Pire ? Toute la famille mange devant la télévision ?! C’est dorénavant interdit, voici pourquoi.

Journée Européenne de l’obésité

23 mai est déclarée journée européenne de l’obésité. Avec près de 7 millions de Français obèses et plus de 30% de la population en surpoids, cette maladie devient un véritable enjeu de santé publique. Génétique, psychologique, alimentaire et même sociale, les causes de l’obésité sont multiples.

La télévision ou le fléau moderne

La télévision préfigure l’évolution de la société humaine pendant ce dernier siècle. Qui dit télévision aujourd’hui dit ordinateur, tablette, et tout autre support diffusant images, sons ou vidéos.
La télévision fait désormais partie de la famille, on l’allume dès que l’on arrive chez soi. Les enfants sont notamment les plus touchés par cette addiction : Selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire 41 % des enfants passent plus de 3 heures par jour devant un écran. Une addiction silencieuse et douce, car les émissions pour les enfants comme les dessins animés sont plutôt agréables à regarder (ou à entendre). Les choses se corsent en effet quand les enfants deviennent adolescents, et là c’est souvent trop tard, l’addiction est déjà bien ancrée. Il est inconcevable de passer une soirée sans télé.

20 mn minimum pour manger

Un repas ne doit pas durer moins de vingt minutes : c’est le temps nécessaire à l’estomac pour envoyer au cerveau le signal de satiété.

Pourquoi faut-il manger sans télévision ?

On mange de plus en plus devant l’ordinateur au bureau pour lire les derniers mails de la matinée, ou devant la tablette pour regarder une vidéo drôle sur YouTube, etc. A première vue cette attitude est intelligente car on peut faire deux choses à la fois, gagner du temps ! Pourquoi faudrait-il éviter de faire deux

choses à la fois, notamment pour manger ?

Il faut savoir que pour bien manger, une cohérence doit s’établir entre les sens : Les yeux doivent coordonner avec la bouche, avec l’estomac, etc. Le tout pour vous dire la quantité nécessaire de nourriture dont vous avez besoin, mais aussi pour bien digérer cette nourriture et en faire profiter tout le corps. Les yeux sont d’une importance capitale dans ce processus, ce sont eux qui, en voyant la nourriture, stimulent les glandes salivaires, excitent les papilles et téléguident le cerveau pour choisir plats et portions.
Autrement dit, si vous mangez les yeux braqués sur la télévision, vous rompez la chaîne de la dynamique : yeux/bouche/estomac/glandes, etc. Vous n’êtes plus connecté à l’ensemble de ces informations, et vous perdez le contrôle. C’est ainsi que vous ne savez plus si vous avez toujours faim ou pas, si vous aimez vraiment le goût ou pas, etc. Et ceci est une cause majeure de l’obésité, mais aussi de troubles moins visibles mais probablement autant conséquents à terme.

Un repas froid

Le repas pris devant la télévision n’a plus de charge affective. Il devient un repas froid. Le repas pris les yeux rivés sur l’écran de la télévision ou de l’ordinateur se déroule sans communication, sans partage et sans échange. Et ne pensez pas qu’il suffit d’avaler de la nourriture pour être nourri : la nourriture dépend beaucoup de l’état émotionnel de la personne. Une nourriture avalée rapidement sans être dégustée, sans être pensée et ressentie, n’empruntera pas le même chemin biologique qu’une nourriture prise en conscience, lentement, et en dégustant chaque saveur. Ce n’est pas pour rien que les médecines ancestrales associent toujours des rituels quasiment sacrés à la nourriture et à l’acte de manger. Manger lentement et en conscience apporte tous les bienfaits de la nourriture au corps. Mangez lentement, et mangez seulement, pas de télévision ni d’ordinateur !

Moins de télé, plus de lien

Les parents ont la responsabilité ultime de l’éducation de leurs enfants. Dire que l’on ne peut plus rien contre le tsunami de la télévision est une attitude démissionnaire. Il est vrai que c’est difficile d’imposer des décisions parachutées aux enfants, à vous de faire appel à votre créativité pour arriver à vos fins. Essayez pour commencer de mettre de la musique en soirée, avant le diner, ou après le diner. Voyez le créneau horaire qui vous convient le plus : avant ou après le journal télévisé. Mettez de la musique classique, essayez Chopin ou Vivaldi, et laissez la musique envelopper votre petite famille pendant une heure environ. Recommencez dès que possible jusqu’à prendre l’habitude de : 1 heure de musique par jour.
Installez cette habitude d’autant plus que vos enfants sont jeunes. Ils prendront alors l’habitude d’écouter de la musique, notamment avant de dormir. Excellente habitude et qui les délivre de l’addiction à la télévision devenue trop commerciale, trop agressive et trop anxiogène.

Quelques chiffres

15 % des bébés de quinze jours mangent déjà devant la télé. 29 % des enfants de 0 à 3 ans mangent devant un écran. Etude TNS Sofres pour le Syndicat Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) réalisée en novembre 2013,

Près du tiers de nos enfants sont obèses…

29 % d’enfants en surpoids ou obèses, un chiffre qui a explosé ces quarante dernières années, et qui est la conséquence directe de la perte des repères alimentaires. Le surpoids étant un facteur de risque conséquent de diabète et de maladies cardiaques. Le diabète, précisément, devrait toucher 300 millions d’individus au niveau mondial d’ici à 2025, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Des sujets qui vous intéressent