Soulager la douleur grâce à la méditation

Soulager la douleur grâce à la méditation

Soulager la douleur grâce à la méditation

Les maladies chroniques se multiplient et se répandent de plus en plus, sans réponse allopathique définitive. Par ailleurs, la sensation et le rapport même à la douleur diffèrent largement d’une personne à une autre. Résultat : La douleur accompagne beaucoup de personnes au quotidien. On fait le point sur un outil de gestion de la douleur peu connu en occident mais très efficace : la méditation.

Douleurs…

Qu’est-ce que la douleur ? La médecine ne sait pas vraiment cerner la douleur. Certaines douleurs sont associées à certaines maladies, mais le plus souvent quand une personne souffre de douleurs diffuses on ne sait pas lui proposer de diagnostic clair. La fibromyalgie a été récemment définie comme maladie dont les symptômes sont justement ces douleurs plus ou moins régulières, plus ou moins localisées dans des parties du corps. Mais la plupart des personnes souffrent de douleurs dont on pense qu’elles sont liées au stress, d’où la pertinence de la méditation en tant que technique de relaxation. La simple respiration consciente permet de diminuer la sensation de la douleur. Essayez cette technique simple quand vous vous coupez avec le couteau de cuisine la prochaine fois et appréciez vous-même les résultats.

Qu’est-ce que la méditation ?

Le principe de base de la méditation est de développer l’attention et la concentration. Le développement de ces deux facultés peut avoir des répercussions extraordinaires sur toutes les dimensions de la vie.

Remarquez que toute la journée, les pensées se succèdent dans votre esprit sans répit. L’esprit bourdonne et absorbe toute l’énergie vitale ce qui augmente considérablement le niveau de stress et de tension. En réalité nous contrôlons très peu les pensées qui nous passent par la tête.

Le but de la méditation est simplement de porter l’attention sur la pensée pour diminuer son emprise.

Contrairement au stéréotype diffusé partout, la méditation ne consiste pas à s’asseoir par terre et à fermer les yeux…C’est une attitude de présence continue. Autrement dit, vous pouvez pratiquer la méditation de pleine conscience pendant quelques dizaines de minutes assis par terre, les résultats sur la santé mentale et physique sont indéniables. Mais vous pouvez aussi prolonger cette attitude de pleine conscience ou pleine présence à ce que vous faites au quotidien pour l’expérimenter toute la journée. C’est la clé du bien-être et une des clés majeures de la gestion de la douleur …

Quel rôle du mental dans la gestion de la douleur ?

Des techniques nouvelles utilisées en milieu hospitalier et même en soins palliatifs comme le toucher massage ou l’hypnosédation témoignent de ce champ immense encore inexploré : L’influence du mental sur la douleur. Le rôle du mental est d’ores et déjà admis en orient, les massages et les techniques basées sur le toucher (shiatsu par exemple) sont connues et pratiquées depuis des millénaires alors que le médicament allopathique reste le premier recours pour le patient en occident. A nous donc d’explorer tout ce champ du possible pour améliorer notre quotidien.

La base « scientifique » est connue mais peu reconnue par le grand public : Il s’agit du principe de l’œil quantique. En physique quantique on apprend que l’observateur a une influence sur ce qu’il observe. Autrement dit, diriger son attention et la concentrer sur quelque chose, modifie l’état de ce quelque chose. Un principe aussi simple d’apparence que puissant si véritablement appliqué.

Guy corneau et la pleine conscience

Guy corneau est un célèbre psychothérapeute canadien qui a eu un cancer à soixante ans et qu’il a vaincu grâce à des techniques alternatives. La visualisation consciente et un véritable « dialogue » avec les cellules lui a permis de sensiblement diminuer la douleur. Il en parle et propose des audio pour méditation guidée sur son site web : www.guycorneau.com

Bon à savoir : Viande et douleurs

Il est bon de savoir que les gros mangeurs souffrent plus de douleurs que les végétariens. En effet une substance naturelle dite aspirine naturelle est fabriquée par les personnes végétariennes et pas vraiment pas les mangeurs de viande. Cette substance diminue la sensibilité à la douleur. Encore une raison pour manger moins de viande !

Moins de douleurs au travail

La douleur accompagne beaucoup de personnes au travail. Douleurs au dos, à la tête, nœuds à l’estomac, etc. Des prédispositions simples permettent de limiter considérablement ces douleurs….

« Installer une plage de détente toutes les 90 minutes dans sa journée de travail :

Les experts du stress prônent tous des temps de repos environ toutes les heures et demie dans une journée de travail. Car c’est justement à ce moment- là que notre vigilance baisse. La faute à nos hormones ! Toutes les 90 minutes, notre cerveau ordonne la sécrétion d’une hormone, la mélatonine. Elle favorise l’endormissement en changeant son activité électrique. Alors, vite une sieste ou un temps de détente et ça repart ! Justement, des pauses régulières dans une journée de travail sont très bénéfiques et améliorent la concentration, la productivité, l’enthousiasme.

Des solutions se mettent en place désormais dans certaines entreprises, et des cafés siestes ouvrent également. Le monde change, et proposer des solutions sensées qui améliorent les performances des individus est recevable par un chef d’entreprise. Permettez-vous d’oser ».

Des sujets qui vous intéressent