Pourquoi la fatigue ?

Pourquoi la fatigue ?

Pourquoi la fatigue ?

La fatigue, notamment celle chronique, devient un motif de consultation. Avec cette fatigue, un grand nombre de personnes se plaignent de douleurs diffuses, parfois c’est le dos, parfois c’est la nuque, fatigue et maux de tête d’autres fois, et souvent c’est « tout le corps qui fait mal ». Lumière sur un véritable fléau, la fatigue chronique.

Les maladies chroniques, une montée exponentielle…

La médecine a fait des grands pas en avant, ces pas concernent précisément les pathologies aiguës. Les pathologies chroniques, elles, sont en général de plus en plus résistantes. Nous savons opérer dans des conditions toujours meilleures, nous savons faire de l’imagerie médicale et voir de plus près là où ça ne va pas. Mais souvent, cas de l’arthrose par exemple, l’imagerie médicale ne reflète pas systématiquement le degré de souffrance du patient.
La fatigue pose un véritable problème de diagnostic, car le patient dit être fatigué, voilà tout. Fatigué de bon matin, difficultés pour se lever, pic de fatigue parfois après le repas du midi, et enfin fatigue survenant avec une diversité extraordinaire de maux, allant du dos, à l’estomac, la tête avec ces céphalées dont une grande population se plaint de plus en plus, etc.
Ce qu’il faut savoir c’est que le diagnostic est assez délicat, car la fatigue est symptôme d’un très grand nombre de maladies. Le médecin doit recueillir beaucoup d’informations, afin d’y voir plus clair. Essayez donc de répondre au mieux aux questions de votre médecin, mais il n’y pas que le médecin…

Le patient client…

Il n’y a pas que le médecin, car c’est vous d’abord qui pouvez améliorer votre état de santé, si non votre qualité de vie, en faisant plus attention à certaines choses, et en en adoptant les bonnes règles. Sachez par exemple que la fatigue et les douleurs diffuses n’on été que très récemment reconnues comme une maladie, à part entière, la fibromyalgie. Les traitements tardent un peu, et c’est en général un cocktail d’antalgiques et d’antihistaminiques. C’est-à-dire qu’on ne fait que soigner des symptômes en fin de compte.
La médecine traditionnelle propose de vraies solutions, précisément dans le cas de la fatigue chronique. La médecine traditionnelle chinoise par exemple a depuis toujours mis l’accent sur le rôle majeur de chaque personne, dans le maintien de sa propre santé. Un peu à l’opposé de la médecine moderne ou du tout chimique, et où le patient est client, il achète des comprimés, il les avale, se tient à une ordonnance donnée, et il guérira. Il n’a jamais été responsable de quoi que ce soit d’ailleurs, c’est la maladie, une chose extérieure, qu’on attrape malgré soi.
La médecine traditionnelle aborde les choses d’un angle complètement différent, pour ne pas dire opposé. C’est vous qui êtes d’abord responsable de votre corps et de votre état de santé. C’est ce que vous avalez au quotidien, la manière dont vous vivez, la qualité de votre sommeil, mais de toutes vos relations aux autres et au monde, qui conditionnent et façonnent votre état de santé.

Des sujets qui vous intéressent