L’extrait de pépin de pamplemousse, cet ami qui nous veut du bien

Antibiotique naturel qui a largement fait ses preuves depuis les années 90, l’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) nous aide à combattre non seulement les maux de l’hiver mais également 800 souches de bactéries et virus ainsi qu’une centaine de souches de champignons. Lumière sur ce trésor de la nature.

 

Aucun mal ne lui résiste !

Riche en flavonoïdes, l’extrait de pépin de pamplemousse est un allié de taille contre bien des maux. Ainsi, cette substance aux innombrables bienfaits, est utilisée autant en prévention qu’en traitement d’attaque pour lutter contre : les infections du système digestif, les ulcères de l’estomac, le Candidaalbicans, les candidoses et autres mycoses, les infections de la sphère ORL, les infections urinaires, la fatigue chronique, les allergies… L’EPP est également utilisé en usage externe pour traiter les aphtes, l’acné, les petites coupures et brûlures, les infections à champignons…

L’extrait de pépins de pamplemousse pour lutter contre les maux de l’hiver

Dépourvu de toute toxicité même en cas de surdosage, l’EPP est souvent prescrit par les naturopathes dans le cadre des cures hivernales en raison de son action prouvée contre les infections de la sphère ORL. Outre cette action préventive, l’extrait de pépin de pamplemousse peut également faire office de traitement d’attaque. La dose est de 15 gouttes diluées dans un verre d’eau trois fois par jour. Il est conseillé de suivre ces cures dès l’apparition des symptômes.

Comment bien choisir son EPP

L’extrait de pépin de pamplemousse renferme un concentré de composés actifs. Le tout est d’opter pour un produit de qualité (sous forme liquide ou de gélules) afin de bénéficier de tous ses bienfaits. Pour ce faire :

Vérifiez que le produit est composé de pépins de Citrus paradisi

Qu’il n’y a pas d’ajout de conservateurs

Méfiez-vous surtout des importations bon marché

Des actions scientifiquement prouvées

C’est le scientifique Jacob Harich qui avait d’abord constaté que les pépins de pamplemousse n’étaient pas attaqués par les bactéries dans le compost. Plusieurs études ont par la suite permis d’explorer tous les bienfaits de l’EPP (notamment en matière de résistance aux champignons et bactéries).

Mieux encore, il s’est avéré que, contrairement aux antibiotiques chimiques, l’extrait de pépin inhibe les bactéries nocives au niveau intestinal sans toucher aux bifidus et lactobacilles.

Des sujets qui vous intéressent