Respirer la sérénité grâce aux médecines douces

Respirer la sérénité grâce aux médecines douces

Respirer la sérénité grâce aux médecines douces

Les médecines douces portent plusieurs noms et englobent beaucoup de domaines et de techniques qui peuvent améliorer la santé au quotidien: médecine parallèle, médecine alternative, médecine non conventionnelle, médecine naturelle, médecine complémentaire… Elles viennent en complément de la médecine traditionnelle sans s’y substituer.

Caractéristiques des médecines douces

Les médecines douces ne se pratiquent qu’au travers de moyens naturels, tels que les massages, la diététique, l’hygiène de vie… Elles utilisent d’autres éléments naturels pour que le corps puisse guérir, comme les plantes, les huiles essentielles, les minéraux, les exercices physiques, l’alimentation. Leur but est d’aider le corps à guérir par lui-même. Les caractéristiques principales des médecines douces résident dans le fait de prendre en compte tous les facteurs santé du patient. Que ce soit des facteurs émotionnels, génétiques ou psychologiques. Les médecines douces agissent en s’intéressant aux causes de la maladie et non aux symptômes visibles. Les consultations avec un thérapeute pratiquant une médecine douce sont plus longues que celles pratiquées par un médecin conventionnel car une grande place est apportée à la relation patient / thérapeute.

Il existe plus de 300 médecines dites douces

Avant de faire le choix du thérapeute, il faut bien se renseigner sur sa fiabilité et même demander l’avis de son médecin traitant. Beaucoup de médecines douces nous ont été transmises par nos ancêtres. Mais, un nombre croissant d’études permettent, de nos jours, de les étudier.

On peut citer par exemple quelques unes des médecines douces les plus connues et les plus utilisées : l’acupuncture, la chiropratie, l’homéopathie, l’hypnothérapie, la kinésiologie, la luminothérapie, la massothérapie, la naturopathie, la neuropathie, l’ostéopathie, la physiothérapie, la phytothérapie, la psychothérapie, la réflexologie, la sophrologie, etc.

  • L’acupuncture : Elle a pour origine la médecine traditionnelle chinoise et repose sur le concept des flux d’énergie. Pour assurer le bon fonctionnement des organes, l’acupuncteur insère des aiguilles à des points précis du corps.
  • L’homéopathie : Cette médecine permet d’administrer une infime dose de médicaments pour lutter contre une maladie.
  • L’ostéopathie : Pour stimuler l’auto-guérison, l’ostéopathe manipule les muscles et les os en vue de prévenir ou de traiter différents troubles et les douleurs qui y sont associées.
  • La réflexologie: Elle agit, en pressant des points précis sous la plante des pieds qui sont en relation avec certains organes ou muscles.
  • La sophrologie: Elle utilise différentes techniques psychosomatiques pour aider le patient à positiver.

Autres méthodes pour retrouver le calme et la sérénité

Lorsque plus rien ne marche pour arriver à lutter contre le stress et calmer les tensions quotidiennes, l’alternative des médecines douces fait souvent preuve d’efficacité.

  • Le choix de se soigner avec les plantes Bio permet de combattre la nervosité, l’irritabilité, les insomnies… La méthode anti stress la plus naturelle reste donc la phytothérapie. Chaque plante utilisée dans la pratique de cette médecine douce apporte une réponse aux différents types de stress.
  • L’hypnose sera utilisée pour endormir les tensions. Se mettre dans un état de profonde relaxation permet de retrouver la sérénité en affrontant les tensions et pressions intérieures.
  • Le yoga, par le contrôle de ses muscles au travers de gestes lents et par une respiration bien contrôlée permet de mieux connaître son corps et de maîtriser ses réactions face aux agressions quotidiennes.
  • L’aromathérapie repose sur l’utilisation des huiles essentielles. Les composants volatiles des plantes diffusent leurs vertus dans l’organisme et permettent de soulager certaines maladies.

Des sujets qui vous intéressent