Ce qu’il faut savoir sur le cancer du foie

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du foie

Ce qu’il faut savoir sur le cancer du foie

Le foie, cet organe vital pour notre survie possède de nombreuses fonctions qui nous assurent la bonne santé. Etant l’une des plus grandes glandes constituant le corps humain, le foie joue un rôle primordial dans le fonctionnement de l’organisme. L’atteinte de cette glande par le cancer est souvent reportée. Comment le cancer de foie se développe-t-il ? Ces signes ainsi que ces symptômes, quels sont les traitements proposés ? Des questions auxquels vous trouverez les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le cancer de foie ?

Parmi les multiples fonctions du foie on trouve la synthèse de protéines contribuant dans la coagulation du sang, la régulation du taux de glucose dans le sang, la sécrétion de la bile pour la digestion ainsi qu’il nettoie le sang en le filtrant des toxines assimilées par l’organisme. Cet organe indispensable à l’organisme, comme tous les autres organes du corps humain peut être touché par le cancer.
Comme tout autre cancer, le cancer de foie prend naissance lorsque des cellules anormales commencent à se développer anarchiquement. Cette croissance incontrôlable peut former des tumeurs bénignes qui ne sont pas cancéreuses ainsi que des cancers. On distingue deux types de cancers de foie menaçant la santé humaine. Le cancer primitif du foie qui se forme dans les cellules du foie, les hépatocytes, et qui peut se propager vers les autres organes du corps, appelé couramment carcinome hépatocellulaire qui est la forme la plus répondue. Le cancer métastatique du foie est la seconde forme de cancer de foie qui apparait quand un cancer prend naissance dans un autre organe et qui se propage vers le foie. Cette tumeur maligne peut également toucher les cellules des canaux biliaires où on parle alors de cholangiocarcinome, ou bien toucher la paroi des vaisseaux sanguins du foie et on parle alors d’angiosarcome.
A noter que le cancer de foie touche généralement les personnes âgées dont l’âge dépasse les 60 ans, ainsi qu’il touche autant plus les hommes que les femmes.

Quels sont les symptômes du cancer de foie ?

Le cancer du foie est généralement silencieux. Il est rare que cette tumeur maligne déclenche l’apparition de quelques signes ou de symptômes marquant l’atteinte par cette dernière au début de la maladie. Seul un spécialiste de la santé peut le diagnostiquer après un examen complet. En effet les symptômes n’apparaissent qu’après l’atteinte du foie par cette tumeur cancéreuse, et les premiers symptômes tellement discrets passent inaperçus.
Les signes et les symptômes les plus marquants sont ceux-ci :

  • Un jaunissement de la teinte ainsi que du blanc des yeux.
  • Des douleurs répétées à l’abdomen pouvant se déplacer jusqu’à l’épaule droite.
  • L’apparition d’une masse sous les côtes du côté droit.
  • Une accumulation de liquide autour du foie et des intestins.
  • Une perte de poids remarquable et inexpliquée.
  • Une perte d’appétit.
  • Une sensation de fatigue généralisée.
  • Une enflure des pieds et des jambes.
  • Une encéphalopathie hépatique.

Toutefois ces signes et symptômes ne peuvent confirmés la présence de la tumeur dans le foie que suite à une consultation médicale vu qu’ils peuvent faire l’objet d’autres affections de santé.

Qu’est ce qui peut causer un cancer de foie ?

L’incidence du cancer de foie augmente avec l’âge et se manifeste plus fréquemment chez les hommes. Les vraies causes de l’apparition de cette tumeur cancéreuse sont encore inconnues mais des facteurs de risque pouvant favorisés son apparition sont cernés. Plusieurs facteurs de risque lié à ce problème de santé sont identifiés, les plus importants sont :

  • La cirrhose du foie, liée à la consommation abusée d’alcool.
  • L’infection au virus de l’hépatite B ou C.
  • L’excès de fer dans l’organisme, l’hémochromatose, causée par une surcharge du foie en fer.
  • L’exposition aux toxines : les aflatoxines, le chlorure de vinyle, l’arsenic, les stéroïdes anabolisants…
  • Le tabagisme.

Comment le cancer de foie se développe-t-il ?

Généralement, le cancer de foie se développe à partir d’une cirrhose qui est une complication d’une maladie chronique, ou bien que le foie soit déjà atteint par une hépatite B. Il est rare que cette tumeur cancéreuse se développe sur un foie en bonne santé.
La multiplication anarchique de cellules cancéreuses peut engendrer la formation de nombreuses tumeurs dans le foie. Ceci fait que cet organe soit envahi par la propagation de cette tumeur maligne et touche ainsi les canaux biliaires ainsi que les vaisseaux sanguins. Vu que le sang passe impérativement par le foie, cette tumeur, en passant par les différents vaisseaux constituants l’organisme, peut ainsi toucher d’autres organes et causer de nouvelles formes de tumeurs appelées métastases.
Quant à la cirrhose, conséquence directe de la modification de l’organisation des cellules de foie, prend sa place dans l’organisme d’une façon lente et irréversible. En effet, ce trouble de santé affecte les cellules du foie suite à des agressions multiples et répétées comme la consommation d’alcool, le virus de l’hépatite B ou C, qui deviennent endommagées et finissent par être détruites. Les cellules mortes sont ainsi remplacées par un tissu fibreux et bloquent la circulation sanguine dans le foie, ce qui empêche l’irrigation des cellules encore vivantes et prive le foie de ses fonctions. D’où la cirrhose, qui finit par transformer les cellules fragilisées en cellules cancéreuses.

Comment traiter un cancer de foie ?

Selon l’état de santé du sujet atteint par le cancer de foie, le médecin indique les traitements nécessaires. Pour lutter contre cette tumeur maligne, plusieurs traitements sont mis en place dont principalement la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. D’autres traitements médicaux existent tels que l’injection percutanée qui est de moins en moins utilisées.
En traitant cette maladie par la chirurgie, la partie infectée est ainsi retirée. Partielle ou totale, tous dépend de la propagation de la tumeur, la chirurgie n’est pratiquée que quand le spécialiste de santé est sure que le cancer ne s’est pas propagée ailleurs dans l’organisme.
Quand la pratique de la chirurgie s’avère impossible, le médecin a recours à d’autres traitements tels que l’ablation par radiofréquence où les cellules cancéreuses sont brulées par la chaleur provoquée suite à une décharge électrique.
Quand aucun des traitements n’élimine la tumeur, la chimiothérapie devient l’étape suivante. Les médicaments chimio-thérapeutiques sont ainsi en action pour diminuer la taille de la tumeur et le développement de cette affection de santé.

Un cancer de foie ne peut pas être prévenu, mais la bonne conscience peut diminuer le risque d’atteinte par cette maladie. La prévention reste de loin la clé de la bonne santé pour les personnes à risques où un dépistage périodique peut renseigner sur le bon fonctionnement de leurs foies.

Des sujets qui vous intéressent