Coloration bio, on s’y met ?

Coloration bio, on s’y met ?

Coloration bio, on s’y met ?

Vous mangez déjà bio et souhaitez passer à l’étape supérieure ? Etre belle et teindre ces cheveux sans aucun produit chimique avec des produits naturels est aujourd’hui possible. La coloration bio ou végétale séduit de plus en plus de personnes. Henné, camomille, bleuet, myrtille ou encore la rhubarbe regorgent de pigments naturels qui une fois bien dosés et mélangés colorent les cheveux en douceur. Vous rêvez de jolis reflets cuivrés, de réchauffer d’un ou de plusieurs tons votre couleur ou de tout simplement retrouver votre couleur naturelle, la coloration bio est ce qu’il vous faut. Plus d’informations ci-dessous.

Une coloration bio qu’est ce que c’est ?

Une coloration bio, c’est une coloration 100% naturelle, aux plantes, sans eau oxygénée, ni ammoniaque, ni résorcine. Elle ne contient donc aucun produit chimique et est composée uniquement d’ingrédients végétaux et minéraux aux pigments séchés et lyophilisés. La coloration végétale est sous forme de poudre, on l’utilise en la mélangeant avec de l’eau bouillante qu’on applique ensuite sur les cheveux. Quel est le principe de la coloration bio ? Contrairement aux colorations classiques qui ouvrent les écailles des cheveux afin de modifier le pigment naturel en y introduisant le pigment artificiel, la coloration bio se fixe tout simplement sur les cheveux. Le pigment s’y adhère en se fondant plus subtilement dans la masse capillaire. La couleur obtenue est lʼaddition de la couleur des cheveux avec les pigments de la coloration.

Les avantages d’une coloration bio

Comme on vient de le dire précédemment, les pigments naturels d’une coloration bio se fixent autour du cheveu pour former une gaine protectrice. La couleur du pigment ne s’introduit pas à l’intérieur de la fibre capillaire, elle s’estompe donc progressivement et surtout sans l’effet racine trop démarqué et contrasté. Les pigments d’une coloration bio restant à la surface de la fibre, ne modifient donc pas la structure chimique du cheveu. L’écosystème de votre tignasse est respecté. Très bien tolérée par le cuir chevelu, les risques de réactions allergiques de type eczéma, picotements ou encore démangeaisons sont quasi nuls. Le cheveu est plus fort, plus vigoureux. Sans aucune exagération, on peut véritablement parler de « coloration soin ». En résumé les trois arguments pour se mettre à la coloration bio est efficacité, respect du cuir chevelu et de l’environnement.

Comment entretenir sa coloration bio ?

Après une coloration bio les pigments agissent encore et la couleur continue toujours d’évoluer. Il est donc conseillé de ne pas se laver les cheveux trois jours après la coloration. Contrairement aux idées reçues, une coloration bio est durable et évolue bien dans le temps. Elle tient aussi longtemps qu’une coloration traditionnelle, renouvelez la toutes les six semaines environ. Quand on se met à la coloration bio on recherche du naturel pour ces cheveux. A quoi bon faire une coloration bio si c’est pour laver ces cheveux avec des produits chimiques justes après. Débarrassez-vous des shampoings, après shampoings et autres soins capillaires qui regorgent de silicone et autre ingrédients de synthèses potentiellement agressifs pour la fibre capillaire.
Alors jouez le jeu à fond, laissez profiter vos cheveux des bienfaits des pigments naturels.

Des sujets qui vous intéressent