Des substances préoccupantes dans les produits cosmétiques ?

Des substances préoccupantes dans les produits cosmétiques ?

Des substances préoccupantes dans les produits cosmétiques ?

L’Union de consommateurs Que Choisir a mené une enquête et dévoile que 185 produits cosmétiques renferment des « substances préoccupantes » : composés toxiques, allergènes ou perturbateurs endocriniens.

Les résultats de l’enquête

Ayant mené une enquête approfondie sur les produits cosmétiques disponibles sur le marché, L’union de consommateurs Que Choisir atteste de la présence de composés potentiellement dangereux pour la santé dans la composition de certains produits cosmétiques en dépit des multiples avertissements lancés par les scientifiques. 185 produits parmi ceux qui ont été testé, contiendraient des substances dites préoccupantes dans des produits cosmétiques courants.

Pour les allergènes, 62 produits seraient concernés avec 55 d’entre eux contenant de la methylisothiazolinone (MIT) qui est un allergène majeur et très irritant pour la peau. Il est présent dans des produits qui ne sont pas rincés et qui restent donc en contact prolongé avec la peau.

En ce qui concerne les perturbateurs endocriniens, 101 produits seraient concernés et 44 d’entre euxcontiendraient de l’ethylhekyl-methoxycinnamate qui est un filtre UV qui perturbe le fonctionnement ostrogénique et thyroïdien.

L’UFC vous aide à y voir plus clair

Ces substances dites préoccupantes comme les allergènes, les perturbateurs endocriniens ou encore des composés toxiques ont été retrouvés dans un grand nombre de produits affiliés à des marques de la cosmétique de grande distribution. Certaines marques se permettent même de fausse publicités en mettant de fausses mentions sur leurs produits telles que « hypoallergénique » puisque ces derniers contiennent en fait un conservateur connu pour avoir gagné la palme de l’allergène de l’année en 2013.

Il est donc fortement recommandé aux consommateurs de ne pas acheter des produits ayant dans leur composition les 12 substances les plus à risque surtout en ce qui concerne les produits pour enfants, pour bébés et les produits qui ne se rincent pas. Dans cette optique, L’UFC-Que Choisir met à la disposition des consommateurs une carte repère et une base de données dont l’accès est gratuit sur le site : quechoisir.org .

Un service de veille des consommateurs est disponible également pour transmettre vos observations à l’adresse suivante ingredient.cosmetique@quechoisir.org

Quelques produits à éviter

Les huiles minérales : Les huiles minérales sont des dérivés pétrochimiques qui ne présentent aucun intérêt cosmétique et qui, si elles sont ingérées (rouge à lèvres) présentent des dangers d’accumulation dans l’organisme car elles ne sont pas éliminées.
Il faut donc se méfier des produits suivants : paraffinum liquidum, petrolatum, cera microcristallina, mineral oil, etc.
Les silicones : Les silicones sont des agents de texture et de surface, dérivés pétrochimiques également qui sont très mal dégradées dans l’environnement et polluent.
Comment les reconnaître ? Il faut répérer les mots contenant –methicone ou –siloxane.
Les PEG : Les PEG, PPG servent comme émulsifiants ou émollients. Ils sont fabriqués à partir de substances cancérigènes qui peuvent aussi être utilisées pour fabriquer des gaz de combat. Ils rendent la peau plus perméable … à d’autres substances nocives.
Vous les reconnaîtrez en repérant les polyéthylène glycol et polypropylène Glycol ou les mots contenant PEG, PPG ou se terminant par –eth.
Les ethers de glycol : Les ethers de glycol sont des solvants et des conservateurs fortement allergisants. Comment les reconnaître? Reperer les Phenoxyethanol et les mots contenant –glycol.
Les Parabens : Les Parabens sont des conservateurs suspectés d’être allergisants et perturbateurs endocriniens. Comment les reconnaître? repérer les methyl-, ethyl-, propyl-, isobutyl-paraben.
Les libérateurs de formaldéhyde : Les libérateurs de formaldéhyde sont des conservateurs qui peuvent, dans certaines conditions, libérer du formaldéhyde, substance hautement cancérigène. Comment les reconnaître? Repérer les DMDM hydantoin, 5-bromo, 5-nitro-1, 3-dioxane, diazolidynil urea, imidazolidinil urea.
Les BHA et BHT : Les BHA et BHT sont des anti-oxydants induisant des modifications du système immunitaire (risque de cancer) avérées. Il s’agit du Butylhydroxyanisol et du Buthylhydroxytoluène.

Des sujets qui vous intéressent