Surmenage, comment s’en rendre compte ?

Surmenage, comment s’en rendre compte ?

Surmenage, comment s’en rendre compte ?

Le stress est devenu un quotidien pour tout le monde avec des différents degrés. Une situation qui n’épargne personne mais qui génère cependant une série de réactions biologiques et comportementales pour nous aider à surmonter cette épreuve.
Un phénomène inquiétant qui nous pousse à chercher à partir de quel moment peut-on affirmer que l’on est trop stressé ?

Les symptômes du stress et du surmenage

Heureusement, il existe quelques techniques similaires à celles des sportifs de haut niveau pour détecter un besoin en repos supplémentaire, le moment où vous devez dire stop !
Le surmenage est en quelque une sorte de réduction de l’endurance, de la force et de la vitesse à force de travailler au de-là des limites. Le surmenage est une fatigue chronique principalement due au stress et l’accumulation de tâches qui deviennent de plus en plus difficiles à accomplir. Mais également, Le surmenage n’est pas seulement en faire trop ou mal supporter le stress. On peut très bien être surmené en ayant une activité pratiquement nulle, mais morne et répétitive.
Ce mot regroupe donc bien des situations.
Se sentir las, éreinté, épuisé dès le réveil, des nuits agitées de plus en plus courtes, nervosité, irritabilité, même inactif la fatigue est présente. Habituellement, être fatigué après un effort physique est normal. Mais, si se lever le matin devient de plus en plus une corvée voire impossible même sans effort quelconque, le surmenage est bel et bien là.
Le risque du surmenage, si on se laisse faire sans y remédier, est de sombrer dans une sorte d’état vague : la déprime. Un manque de forme physique et intellectuelle avec des idées noires et un découragement intense, le matin surtout.
Voici plusieurs façons qui vous permettrons de rester au top.

Des sujets qui vous intéressent