Burn-out : comment le prévenir ?

Burn-out : comment le prévenir ?

Burn-out : comment le prévenir ?

Le burn-out, derrière ce terme vague et abstrait se cache une véritable souffrance qui englobe autant le mental que le physique. Que faire pour que votre travail ne se transforme pas en votre pire ennemi ?

Burn-out et dépression : sachez faire la différence

Le burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel est lié au stress au travail. Contrairement au syndrome dépressif qui n’est pas nécessairement lié au travail, le burn-out est purement d’origine professionnelle même s’il finit inévitablement par avoir de fâcheuses répercussions sur la vie privée. Cet épuisement est souvent lié à des changements d’ordre professionnel : de nouvelles responsabilités, une importante charge de travail… Ces changements entrainent un rythme toujours plus rapide ce qui finit par engendrer l’épuisement. Le burn-out peut également résulter d’un manque de reconnaissance de la part de la hiérarchie. En effet, un employé qui fournit beaucoup d’efforts pour réussir une tâche donnée s’attend à un encouragement (ce qui est tout à fait humain et compréhensible). L’impression de se donner à fond, de faire plus qu’il n’en faut sans que cela ne soit pris en considération entraîne une frustration. Pire encore, certains salariés rapportent que leur travail est souvent dénigré par leur hiérarchie ou leurs collègues. Hommes et femmes sont égaux devant le burn-out. Certaines personnes sont toutefois plus exposées que d’autres. Ainsi, les gens qui manquent d’estime de soi ont tendance à tout remettre en question à la moindre remarque ou s’ils ne parviennent pas à atteindre les objectifs fixés par leurs supérieurs. Il en va de même pour les employés qui sont très exigeants envers eux-mêmes ou encore ceux qui ne parviennent pas à déléguer certaines tâches.

Burn-out : sachez le reconnaître

Le burn-out se traduit par des symptômes psychologiques et physiques dont l’intensité augmente progressivement. Ainsi, l’un des premiers signes est la démotivation constante au travail, les crises de colères ingérables ou encore les pleurs pour le moindre prétexte. Une fois ces symptômes bien installés, la victime du burn-out tend à s’isoler, voire dans les cas les plus extrêmes à avoir des pensées suicidaires. Ces symptômes psychologiques s’accompagnent de symptômes physiques dont la fatigue constante,  les tensions musculaires, les troubles digestifs ou encore des problèmes cutanés. Les symptômes du burn-out ne sont pas toujours faciles à interpréter car pouvant renvoyer à différentes maladies ou encore carences (spécialement en magnésium). Toutefois, si vous remarquez que votre angoisse ou la sensation d’abattement est étroitement liée au travail, il convient de prendre du recul sous peine d’aggravation du syndrome. En effet, lorsqu’il n’est pas détecté rapidement, le burn-out empiète sur la vie privée. Mauvaise qualité de sommeil, incapacité à se vider la tête durant le week-end…

Comment le prévenir ?

Les conséquences du burn-out sont dévastatrices autant sur un plan physique que psychique. Ainsi, il convient d’agir dès les premiers symptômes notamment en cherchant du soutien auprès des collègues ou encore des proches. Parler de ce qui provoque cette situation de stress intense et permanant est d’une grande utilité pour en déceler les causes exactes. Puis, une discussion avec votre employeur ou votre responsable hiérarchique peut s’avérer nécessaire. Un employé sous tension est un employé qui finira par craquer ce qui se répercute non seulement sur sa santé mais également sur son rendement. Mieux vaut donc avoir une discussion claire durant laquelle le salarié pourra exposer les tâches qui posent problème ou encore expliquer que le volume de travail devient ingérable. Il est également nécessaire d’effectuer des changements dont votre manière de gérer votre travail afin d’éviter le burn-out. Ainsi, une organisation claire avec un calendrier des tâches à effectuer selon la priorité est votre meilleur rempart afin de ne pas vous retrouver débordé. Pour le reste, apprenez à vivre en dehors de votre travail ! Profitez de votre famille, de vos amis et de votre temps libre, rien de tel pour reprendre le travail dans les meilleures dispositions !

Des sujets qui vous intéressent