Arrêter de ronfler

Arrêter de ronfler

Arrêter de ronfler

Tantôt source d’amusement, tantôt nuisance insupportable pour le ou la conjoint(e), le ronflement touche un grand nombre d’entre nous. On estime que 40% des hommes et 20% des femmes sont concernées par ce problème.

Le ronflement est le bruit produit par le passage de l’air dans les voies aériennes lorsque celles-ci sont rétrécies au niveau du pharynx, faisant vibrer les parois de ce dernier et le voile du palais. Dans certains cas, les ronflements sont si forts qu’ils peuvent carrément entraver le sommeil des proches. Mais le plus souvent, quelques bonnes habitudes et des exercices ciblés permettent de les réduire.

Les conseils pour ne plus ronfler

Pour commencer, oubliez le tabac, car la fumée provoque des irritations au niveau de la gorge et empêche la bonne circulation de l’air.
Ensuite, évitez de consommer de l’alcool et de prendre des somnifères ou des tranquillisants avant de vous endormir. Ces substances ont pour effet de décontracter les tissus de la gorge, ce qui ne fait qu’accentuer le ronflement.
La prise de poids peut aussi être un facteur aggravant du ronflement ; les tissus graisseux s’accumulant autour du cou handicapent le passage de l’air dans les voies aériennes.
Pour le dîner, préférez un repas léger. En effet, un estomac trop rempli va exercer une pression sur le diaphragme, débouchant, là encore sur une mauvaise circulation de l’air.
Privilégiez un oreiller ferme par rapport aux modèles plus mous. Ceux-ci ne soutiennent pas la tête et relâchent les muscles du cou, qui vont alors faire rétrécir les voies respiratoires.
Essayez de ne dormir que sur les côtés. Dans la grande majorité, les personnes qui ronflent s’endorment sur le dos.
Enfin, avalez une cuillère de miel avant de vous coucher. C’est un excellent remède naturel contre le ronflement grâce à son action lubrifiante sur la gorge.

Des sujets qui vous intéressent