Qu’est ce que l’ionisation négative ?

Qu’est ce que l’ionisation négative ?

Qu’est ce que l’ionisation négative ?

Savez-vous que vous consommez en une journée l’équivalent de 12000 litres d’air ? Savez-vous comment est la qualité de cet air ? Zoom sur une technologie qui est en train de percer : L’ionisation négative.

Pollution de l’air

La pollution de l’air est moins médiatisée que la pollution qui touche les aliments, celle induite par l’usage de pesticides et d’antibiotiques ou d’hormones de croissance dans l’élevage intensif, etc. Moins médiatisée mais au moins autant importante, c’est ce que disent les médecins à propos des allergies qui montent en flèche notamment.
Comment assainir l’atmosphère de nos intérieurs ? Est-il possible de reproduire la qualité de l’air sain de la montagne ou du bord de mer ?

La qualité de l’air, un jeu d’ions ?

On se sent souvent étouffé, mal en point, quand on a passé plusieurs heures dans un bureau, une pièce fermée… mal aérée. Et on retrouve une bonne humeur dès qu’on sort « prendre l’air ». Cette sensation d’apaisement n’est pas juste une impression, le processus en cours est celui de l’ionisation.

Explications :

La différence de la qualité de l’air respiré en bord de mer ou en montagne, par rapport à l’air d’une pièce fermée dépend d’une différence de répartitions des ions positifs et des ions négatifs dans l’air. Trop d’ions positifs cela génère du stress et une sensation d’étouffement, un effet auquel les personnes claustrophobes semblent être les plus sensibles. Les ions négatifs eux, installent sérénité et apaisement. D’où l’intérêt de la technologie d’ionisation négative.

Des sujets qui vous intéressent