Santé intégrative : le guérisseur c’est vous !

Santé intégrative : le guérisseur c’est vous !

Santé intégrative : le guérisseur c’est vous !

La santé intégrative est connue comme étant l’art reliant la technologie à la psychologie. En effet, la santé intégrative cherche à contenir et considéré l’être humain dans son intégralité, par l’intermédiaire d’un savoir faire psychologique relié au maintien de sa santé. De nos jours, la médecine s’intéresse de plus en plus aux relations existantes entre le corps et l’esprit pour mieux expliquer la santé ainsi que la maladie.

 Médecine intégrative, de quoi s’agit-il exactement ?

Le concept de médecine intégrative est apparu dans les années 1990 aux Etats Unis. Il s’agit d’une nouvelle approche de médecine consistant à approfondir la relation médecin patient et lui donner un sens plus significative. C’est une nouvelle façon de discerner les soins de la santé. Un concept visant tout simplement à développer la médecine et la psychothérapie.

Sur quoi le concept de santé intégrative est-il basé ?

Vu que la médecine intégrative est basée sur une approche globale de l’humain, elle crée un lien entre la médecine conventionnelle et la médecine non conventionnelle où des données scientifiques existent garantissant l’efficacité et la sécurité du traitement. Autrement dit, le concept de ce genre de médecine est basé sur des approches que leurs effets sont scientifiquement prouvés par le biais de nouveaux outils de communication.

Comment les choses sont-elles faites ?

L’état de santé de chacun d’entre nous n’est que la résultante de plusieurs facteurs, internes qu’externes, qui font qu’au final cet état nous satisfait ou pas. En étant atteint d’une maladie, peu importe sa gravité, l’état d’esprit changé et bouscule pour un autre plus au moins dépressif. Les médecins, eux, initialement chargés de diagnostiquer la maladie, avec ce nouveau concept, n’auront plus le même rôle, les patients non plus ! En effet avec la médecine intégrative, le rôle du médecin évolue avec sa relation avec le patient qu’il traite, et ce dernier à son tour ne jouera plus le rôle de récepteur de traitement.  En outre, un traitement interactif est mis en place où le patient sera un acteur principal pour faire évoluer son état de santé. Cette interaction médecin patient est basée sur des techniques et des outils de communication incitant le patient de sortir de son état d’esprit négatif. Ceci ce fait par une prise de responsabilité de la part du patient traité, en lui faisant prendre partie des décisions prises, en choisissant son propre traitement…

Des sujets qui vous intéressent