Les gestes qui sauvent la vie

Les gestes qui sauvent la vie

Les gestes qui sauvent la vie

Les premiers soins à effectuer au plus vite, en attendant l’arrivée des secours. Souvent, lorsqu’un incident survient, la vie ne tient qu’à un fil, et des quelques minutes qui suivent l’évènement dépendent les chances de survie.

Premiers secours : les étapes

• Protéger : assurez-vous qu’aucun autre danger ne guette (feu, électricité, voitures…), et que la victime et vous-même soyez en sécurité. Si votre intervention vous expose à un risque, renoncez-y et contactez les secours au plus vite. Si ce n’est pas le cas, rassurez la victime en lui parlant et en lui disant ce que vous comptez faire. C’est aussi le moyen d’être sûr qu’elle est consciente.
• Alerter : appelez les services d’urgence. Composez le 18 pour les sapeurs-pompiers, le 15 pour le Samu, le 17 pour la police ou la gendarmerie, le 112 pour le numéro unique européen ou le 115 pour le Samu social.
• Secourir : en fonction de la nature du problème.

En cas d’étouffement

Il peut arriver que, pendant un repas, une personne s’étouffe avec un aliment.
Debout sur le côté et en arrière de la victime, soutenez sa poitrine d’une main, penchez-là en avant et donnez 5 claques, en vérifiant à chaque fois si l’objet obstruant la gorge est dégagé.
Si le problème persiste, alternez 5 claques dans le dos et autant de compressions abdominales. Celles-ci s’effectuent de la manière suivante : derrière la victime, positionnez vos bras autour du haut de son abdomen et penchez-là vers l’avant, l’un de vos poings bien fermé entre le bas du sternum et le nombril et l’autre main tenant la première. Enfoncez le poing vers vous et vers le haut, répétez 5 fois.
S’il y a perte de connaissance, allongez la victime par terre et appelez les secours. En attendant leur arrivée, exécutez des compressions thoraciques : à genoux à côté de la personne, posez l’extrémité inférieure de votre main au centre de sa poitrine, et le talon de l’autre main sur la première. Tendez les bras et appuyez sur le sternum en l’enfonçant sur 5 cm. Comptez deux compressions par seconde.

Stopper un saignement

Lorsque le sang coule abondamment, il faut exercer une pression sur la plaie afin de le stopper.
Si elle le peut, la victime doit comprimer sa blessure. Sinon, faites-le en portant des gants ou un linge.
Etendez la victime et alertez les secours, tout en maintenant la pression avec vos mains, si quelqu’un d’autre peut appeler les services d’urgence à votre place, ou avec un tampon relais si vous êtes seul(e).
Pour appliquer un tampon relais, on recouvre totalement la plaie par un tissu propre. Un lien, suffisamment large pour recouvrir le tampon et d’une longueur lui permettant d’être enroulé deux fois, maintient le linge bien en place. Si le tampon ne suffit pas, recouvrez-le d’un deuxième.

Des sujets qui vous intéressent